Coronavirus : pêche interdite, l'incompréhension des pêcheurs

Coronavirus : pêche interdite, l'incompréhension des pêcheurs
Coronavirus : pêche interdite, l'incompréhension des pêcheurs - © © RTBF

La pêche est désormais interdite en Belgique jusqu’au 5 avril minimum. A deux jours de l’ouverture de la saison de la pêche à la truite, les pêcheurs viennent d’apprendre la nouvelle. "La pêche est donc interdite dans la mesure où elle peut impliquer un rassemblement de personnes et/ou nécessite des déplacements considérés comme non essentiels", annonce le communiqué diffusé par la Maison Wallonne de la Pêche. Du côté des pêcheurs c’est l’incompréhension.

"Je peux aller courir avec un ami comme je l’ai fait hier, mais je ne peux pas aller pêcher tout seul au bord d’une rivière, je trouve ça bizarre" s’étonne Antoine Bockiau de Neupré.

"Qu’on annule les rassemblements liés à l’ouverture de la saison de la pêche, oui. Les évènements sportifs, concours etc., oui. Mais moi je pêche en rivière. Si je croise deux pêcheurs sur cinq kilomètres c’est qu’il y a affluence !" ajoute Christian Coessens de Nandrin.


►►► À lire aussi : Notre dossier spécial coronavirus


Pour Quentin Nouvelle d’Ath, l’incompréhension vient du fait "qu’il y a une autorisation à se balader, courir, faire du vélo même à deux, alors que pour la pêche on est souvent seul au grand air. Je ne comprends donc pas des mesures aussi restrictives".

"Je suis allé pêcher hier à l’étang. On était douze pêcheurs. On était distant d’au moins 4 mètres", explique Ludovic Leleu de Sambreville. Il est bien évidemment déçu. "J’avais que la pêche pour me dire de me divertir pendant ce confinement. Pour moi faut être cohérent, alors faut tout interdire".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK