Coronavirus: les métiers de contact réclament que leur situation soit discutée vendredi

Coronavirus: les métiers de contact réclament que leur situation soit discutée vendredi
Coronavirus: les métiers de contact réclament que leur situation soit discutée vendredi - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

L'Union nationale de l'Esthétique et du Bien-être (Uneb) demande que la situation des métiers de contact soit examinée au prochain comité de concertation, vendredi, et réclame des perspectives pour son secteur.


►►► A lire aussi : Jean-Luc Crucke (MR), ministre wallon des Finances : "Il faut favoriser la croissance pour éviter un impôt supplémentaire"


Ce nouveau comité de concertation a été annoncé dimanche par le Premier ministre Alexander De Croo, qui a toutefois précisé que cette réunion n'aura pas pour objectif d'assouplir les mesures sanitaires en vigueur.

"L'Uneb conteste cette position et réclame que la situation des métiers de contact soit à l'ordre du jour", écrit l'organisation. La situation de son secteur doit être "examinée et analysée comme le comité s'y était engagé lors de leur rencontre en décembre 2020."

Par ailleurs, l'Union demande aux Régions de "s'activer au plus vite pour le paiement des primes régionales" et "regrette fortement que pour la Région Bruxelloise, à ce jour, rien ne soit encore mis sur la table".

L'Uneb demande aussi à la Région Wallonne de réadapter les montants de la prime wallonne pour ceux qui ont été contraints de fermer depuis le 2 novembre et ce, en fonction de la durée de fermeture.

Enfin, l'organisation revendique la prolongation du double droit passerelle (prévu jusque fin janvier 2021) jusqu'à leur réouverture.

Journal télévisé 13H

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK