Coronavirus : les demandes d'indépendants pour un revenu de remplacement ont presque doublé en une semaine

Le ministre des PME, des Indépendants et de l'Agriculture au fédéral, Denis Ducarme (MR), le 20 mars 2020
Le ministre des PME, des Indépendants et de l'Agriculture au fédéral, Denis Ducarme (MR), le 20 mars 2020 - © POOL DAINA LE LARDIC - BELGA

Selon le ministre fédéral des Indépendants, Denis Ducarme (MR), au 31 mars, pas moins de 261.880 indépendants ont déjà introduit une demande auprès de leur caisse d’assurances sociales pour bénéficier du revenu de remplacement (ou "droit passerelle "), soit plus d’un tiers des indépendants. En une semaine, la demande a presque doublé (ils étaient près de 135 000 le 25 mars).


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


 

Parmi ces demandes, 117.295 ont déjà été traitées et 144.585 sont en cours de traitement, assure le cabinet du ministre. Les caisses d’assurances sociales se sont engagées auprès du ministre à tout mettre en œuvre afin que les versements aient lieu le plus rapidement possible.

"Droit passerelle"

Qui peut recevoir ce revenu de remplacement ?

L’octroi est automatique pour tous les indépendants à titre principal dont l’activité a été interrompue ou limitée dans le cadre des mesures sanitaires arrêtées par le Conseil National de sécurité pour lutter contre la propagation du virus.

Les indépendants à titre principal forcés de fermer pendant au moins 7 jours durant le mois civil en cours à cause des impacts de l’épidémie de Covid-19 (quarantaine, baisse de fréquentation, manque de matière première…) peuvent bénéficier d’un revenu de remplacement pour les mois de mars (avec effet rétroactif) et avril. De même que les indépendants issus des professions libérales ou paramédicales et les indépendants en société. Les indépendants complémentaires également, dans certains cas.

Pour demandes un revenu de remplacement ou en cas de difficultés de paiement, le cabinet du ministre répète que la première démarche à réaliser par l’indépendant est de s’adresser sans délai à sa caisse d’assurances sociales. Un call-center a été mis en place par l’INASTI pour toutes demandes au 0800/12.018 (appel gratuit), du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Aides en région wallonne, reportage du journal télévisé du 28 mars :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK