Coronavirus : les départements du Nord et du Pas-de-Calais passent en zone rouge

Les départements du Nord et du Pas-de-Calais passent à leur tour en zone rouge pour les Affaires étrangères belges.

La frontière n’est pas fermée pour autant. Simplement, devant la recrudescence de la pandémie de Covid-19 dans cette région, les autorités belges recommandent d’éviter cette région frontalière.

Concrètement, cela implique que les voyages non indispensables sont interdits à cette exception près, les frontaliers eux, bénéficient d’une relative souplesse et pourront continuer à effectuer les déplacements essentiels. Mais on ne devrait pas augmenter les contrôles pour autant.

Précautions

Interdites donc les journées shopping à Lille ou les séjours sur la Côte d’Opale. Les travailleurs frontaliers peuvent eux continuer à se rendre à leur travail et de même que les habitués des petits commerces locaux qui régulièrement traversent la frontière pour se rendre au PMU ou dans une supérette locale, près de chez eux.

Le ministère des Affaires Etrangères le rappelle toutefois : Les départements du Nord et du Pas-de-Calais sont très touchés par la recrudescence du virus et constituent une réelle zone à risques. Toutes les mesures de précautions d’usage s’imposent donc d’autant plus. Il est à fait au bon sens de chacun. La conurbation Roubaix-Tourcoing-Mouscron ne présente bien entendu pas les mêmes risques que de traverser la rue dans le village rural de Goegnies-Chaussée France et Goegnies-Chaussée Belgique !

Cette décision sera officiellement d’application dès ce vendredi 16 heures.

Pour toutes les infos : https://diplomatie.belgium.be/fr

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK