Coronavirus : le ministre Ducarme valide le protocole pour les travailleurs du sexe

Un protocole pour les travailleurs du sexe.
Un protocole pour les travailleurs du sexe. - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Le ministre des Indépendants Denis Ducarme (MR) a validé, mardi, le protocole défini pour les travailleurs du sexe dans le cadre de la crise du coronavirus, a-t-il annoncé. Afin de protéger les travailleurs du sexe contre le Covid-19, un protocole a été rédigé par le secteur et validé par les experts du GEES, le groupe d'experts en charge de la stratégie de déconfinement). Mardi, c'est le ministre des Indépendants et de l'Intégration sociale, Denis Ducarme, qui a donné son feu vert.

Attribution d'un statut juridique

Le protocole, qui prévoit notamment l'utilisation de draps jetables et de masques, a été envoyé au ministre de l'Intérieur Pieter De Crem afin qu'il le publie dans les meilleurs délais, a précisé M. Ducarme. "En tant que responsables politiques, nous devons veiller à protéger la santé de chacun. Il était donc aussi légitime de veiller à donner une marche à suivre à ce secteur afin d'assurer la protection des personnes qui en font partie. Le fait qu'elles se trouvent dans une zone grise sur le plan juridique ne justifie pas que l'on fasse comme si elles n'existaient pas", a-t-il ajouté en plaidant par ailleurs pour l'attribution d'un statut juridique afin de mieux protéger ces travailleurs des réseaux criminels et de la traite des êtres humains.

"A titre personnel, je pense utile que le prochain gouvernement réfléchisse à la mise en place d'un statut juridique clair afin de renforcer la protection de ces personnes, à l'instar de ce qui se fait déjà dans d'autres pays européens", a conclu le ministre.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK