Coronavirus: le centre Fedasil de Bevingen confiné au moins jusqu'à mi-mars après 93 infections

Coronavirus: le centre Fedasil de Bevingen confiné au moins jusqu'à mi-mars après 93 infections
Coronavirus: le centre Fedasil de Bevingen confiné au moins jusqu'à mi-mars après 93 infections - © DIRK WAEM - BELGA

Le centre pour demandeurs d'asile de Bevingen, à Saint-Trond, compte désormais 93 résidents positifs au Covid-19, a indiqué dimanche le gouverneur de la province du Limbourg, Jos Lantmeeters. Le centre restera confiné au moins jusqu'à la mi-mars. Il avait déjà été placé en confinement préventif samedi dernier après que 16 résidents ont été testés positifs.

La souche britannique du virus étant soupçonnée d'être à l'origine du foyer de contaminations, 375 tests ont été effectués vendredi. Au total, 93 résidents et deux membres du personnel ont été testés positifs.

"Les personnes infectées et leurs familles ont été isolées dans une zone séparée. Tous les autres résidents sont en quarantaine, ce qui signifie qu'ils ne sont pas autorisés à quitter le centre d'asile pendant les prochaines semaines", explique la chargée de communication de Fedasil, Mieke Candaele.

"Vu le niveau élevé de contagiosité, toutes les personnes qui ont été en contact avec des résidents et des membres du personnel sont considérées comme contacts à haut risque et sont invitées à se faire tester. Nous voulons ainsi éviter une nouvelle propagation", poursuit-elle.

Les enfants qui séjournent dans le centre ne peuvent pas se rendre à l'école pour le moment. Un traçage des contacts a été activé.

"Nous continuerons à tester les résidents et le personnel dans les jours et les semaines à venir. Nous suivons la situation de près et ne prendrons aucun risque", a déclaré la bourgmestre de Saint-Trond, Veerle Heeren (CD&V).

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK