Coronavirus : le cdH veut sanctionner les actes et propos méchants à l'égard des soignants

Coronavirus: le cdH veut sanctionner les actes et propos méchants à l'égard des soignants
Coronavirus: le cdH veut sanctionner les actes et propos méchants à l'égard des soignants - © JEAN-LUC FLEMAL - BELGA

Le cdH demande vendredi soir que les actes et propos méchants à l’égard des soignants soient sanctionnés. Le président du parti, Maxime Prévot, souhaite voir une telle infraction intégrée dans la circulaire aux parquets et aux forces de police concernant les mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19). Il en fera part à la Première ministre Sophie Wilmès samedi lors d’un kern élargi aux présidents des partis qui ont accordé les pouvoirs spéciaux au gouvernement.

"On a aujourd’hui un personnel soignant qui est scandaleusement pointé du doigt avec des gens qui disent à des infirmières et des médecins : 'quittez maintenant notre environnement, quittez notre appartement'", avait-il déclaré sur RTL-TVi. "Cette soignant-phobie, je trouve qu’on devrait la condamner au même titre que la xénophobie et l’homophobie. J’espère que, dans la circulaire qui est en préparation actuellement au niveau des procureurs et des parquets, on puisse aussi donner un signal de respect à l’égard de ces professionnels de la santé qui se crèvent à la tâche depuis des semaines et qu’on puisse sanctionner tous ceux qui ont ce type de comportement scandaleux et égoïste." Dans la soirée, le cdH a confirmé que ce point serait notamment bien abordé samedi en kern élargi.