Coronavirus : la Wallonie débloque 13 millions pour faire face à une éventuelle deuxième vague

Coronavirus : la Wallonie débloque 13 millions pour faire face à une éventuelle deuxième vague
Coronavirus : la Wallonie débloque 13 millions pour faire face à une éventuelle deuxième vague - © FatCamera - Getty Images

Le gouvernement wallon a décidé de débloquer, jeudi, près de 13 millions d’euros supplémentaires pour faire face à une éventuelle deuxième vague de coronavirus. La majorité de ce 'plan rebond' sera opérationnel au plus tard à la mi-octobre, a annoncé la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale.

Ce plan, dont les premières lignes avaient déjà été adoptées par l’exécutif régional, comprend différentes mesures dont la création de 8 équipes mobiles pluridisciplinaires pour disposer d’une plus grande réactivité d’intervention en cas de développement de foyers infectieux au niveau local, dans les structures d’accueil et d’hébergement mais aussi dans les quartiers ou les communes de Wallonie.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Un appel à projets sera lancé d’ici la fin du mois de juillet pour composer ces 8 équipes qui devront être constituées au plus tard pour le 15 octobre, trois d’entre elles devant déjà être opérationnelles pour le 1er septembre. Constituées de médecins, d’infirmiers et de fonctions de supports en lien avec les réseaux hospitaliers, elles viendront compléter les équipes d’intervention de l’Aviq qui sont déjà mobilisables.

Vers des conventions de collaboration entre les acteurs de la santé

Des protocoles entre les réseaux hospitaliers et les structures d’hébergement sont également prévus. Dans ce cadre, chacun des 8 réseaux hospitaliers établis en Wallonie est, dès à présent, invité à conclure des conventions de collaboration avec toutes les structures d’accueil et d’hébergement présentes sur le territoire couvert par le réseau. Ces conventions sont attendues pour la mi-septembre.

Près de 7 millions d’euros ont également été libérés pour que chaque maison de repos dispose d’un médecin coordinateur. En Wallonie, 127 établissements sur 602 n’avaient jusqu’à présent pas de médecin attitré.

Stock d’équipement de protection de 3 mois

Parallèlement, un stock dynamique d’équipements de protection personnelle est actuellement constitué par la région pour couvrir au moins 3 mois de besoins des institutions dont elle a la compétence. La Wallonie dispose aujourd’hui d’un stock complet de masques FFP2, de la plupart des masques chirurgicaux nécessaires, de tabliers et de blouses. Des commandes sont en cours ou seront réalisées prochainement pour compléter ce stock d’ici septembre.

Tracing, une application devrait être fonctionnelle d’ici la fin septembre

Un budget de 500.000 euros a en outre été dégagé pour le développement de l’application numérique de tracing. Le marché a été lancé et les entités fédérées viennent de réceptionner 4 offres recevables qui sont en cours d’analyse. Le soumissionnaire sera désigné la semaine prochaine pour développer l’application qui devrait être fonctionnelle d’ici la fin septembre.


►►► À lire aussi : Plus jamais une crise Covid-19 : le Gouvernement wallon prend ses précautions


Enfin, les effectifs de la cellule des maladies infectieuses de l’AVIQ vont être renforcés de 5 équivalents temps plein et un plan prévention et de vaccination 'grippe et covid' sera mis sur pied pour l’automne. A cette fin, un budget complémentaire de près de 600.000 euros a été prévu pour mener à bien une campagne d’information et garantir l’accès à la vaccination pour les 77.000 résidents des établissements collectifs pour personnes âgées et handicapées.

Que faire en cas de deuxième vague ? Explications avec Yves Van Laethem (JT du 15/07/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK