Coronavirus: l'aéroport de Charleroi devrait subir une perte de 27 millions

Coronavirus: l'aéroport de Charleroi devrait subir une perte de 27 millions
Coronavirus: l'aéroport de Charleroi devrait subir une perte de 27 millions - © Tous droits réservés

L'exercice budgétaire actuel devrait se traduire, pour l'aéroport de Charleroi (BSCA), par une perte nette de 27 millions d'euros, a indiqué le ministre wallon en charge des Aéroports, Jean-Luc Crucke, lundi, en commission du parlement régional.

À la suite de la crise du coronavirus, BSCA s'attend à un manque à gagner de plus de 40 millions d'euros, la reprise de ses activités s'annonçant lente. En juin, l'aéroport carolo ne devrait ainsi accueillir que 10% du nombre habituel de ses passagers, un pourcentage qui augmentera progressivement durant l'été pour atteindre 25 à 30% à la fin des vacances.

"De septembre à décembre, ce taux est estimé entre 60 et 70%", un retour à la normale n'étant attendu que pour l'exercice 2022, "moyennant une disparition progressive mais totale de la pandémie avant la fin 2020", a précisé le ministre MR.


►►► À lire aussi : Reprise mercredi du service de navettes entre l'aéroport de Charleroi et Bruxelles-Midi


Liege Airport, lui, a vu son activité cargo progresser de 10% par rapport à l'année passée, essentiellement grâce à l'acheminement de produits sanitaires. Depuis quelques semaines, l'aéroport constate toutefois un recul de cette activité alors que les transports liés à l'e-commerce et aux produits périssables reprennent vigueur, a encore détaillé Jean-Luc Crucke.

Par ailleurs, le développement de l'aéroport liégeois dans les 10 prochaines années est actuellement en cours d'analyse. "Cette analyse porte d'une part, sur l'occupation territoriale de l'aéroport dans le cadre d'un développement possible à l'horizon 2030 et, d'autre part, sur un business plan intégrant les investissements nécessaires mais également les revenus de ces activités complémentaires", a poursuivi le ministre.

"Ces documents doivent encore faire l'objet d'une présentation au nouveau Conseil d'administration, vraisemblablement dans le courant du mois de septembre", a-t-il conclu.

Reprise très lente des activités à l'aéroport de Charleroi, extrait de notre JT du 15 juin: