Coronavirus et économie : un manque à gagner de 30 millions d'accises sur la bière l'an dernier

La crise du coronavirus et la fermeture des établissements Horeca se sont traduites, au niveau des accises sur la bière, par un manque à gagner de 30 millions d'euros pour l'État l'an dernier, selon des chiffres obtenus par le député Jasper Pillen (Open Vld) auprès du ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V).


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Ces accises avaient rapporté près de 200 millions d'euros en 2019, accises spéciales comprises. L'an dernier, le compteur est resté bloqué à 168 millions.


A lire aussi Les mesures sanitaires pour la réouverture des espaces intérieurs de l’Horeca se précisent


Pour le premier trimestre de cette année, le montant serait de 31 millions d'euros, soit 18% de moins qu'à la même période en 2020, durant une bonne partie de laquelle cafés et restaurants étaient restés ouverts.


A lire aussi : Coronavirus: "Le confinement a fait chuter les droits d'accises sur les ventes de tabac de 60 millions"


 

Sur le même sujet...

JT du 09/01/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK