Coronavirus: les concerts au Sportpaleis et au Lotto Arena d'Anvers seront bien annulés

Tous les concerts prévus jusqu'au 31 mars à Forest National, au Sportpaleis et au Lotto Arena d'Anvers, sont annulés. C'est ce qu'annonce le CEO du groupe Sportpaleis, Jan Van Esbroeck, ce mercredi à la VRT. Cela concerne notamment les concerts de M. Pokora, Vitaa & Slimane ou encore Avril Lavigne.  

Pas plus de 1.000 personnes

La gouverneure de la province d'Anvers, Cathy Berx, annonce qu'elle traduira dans un règlement la recommandation d'interdiction des événements dans des lieux couverts rassemblant plus de 1.000 personnes émise par le gouvernement fédéral. Des exceptions sont possibles si "les organisateurs s'assurent qu'il y a une distance suffisante entre les personnes et une ventilation suffisante pour que le virus ne puisse pas se propager". Mais ces critères ne sont pas réalisables pour Forest National, le Sportpaleis et le Lotto Arena d'Anvers, explique Jan Van Esbroeck. 

Qu'en est-il des autres lieux qui accueillent des spectacles d'envergure? Au Stadschouwburg d'Anvers, par exemple, a lieu en ce moment la représentation de "Mamma Mia". Jan Van Esbroeck déclare que "nous cherchons à limiter les représentations aux 999 participants symboliques. Nous contactons tous les détenteurs de billets".

La gouverneure Cathy Berx prend acte de cette décision des organisateurs. 


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Une simple recommandation fédérale

Le gouvernement fédéral a recommandé mardi cette interdiction. Il est ressorti d'une concertation samedi soir que les gouverneurs appliqueront cette recommandation de la manière la plus uniforme possible. Ce mardi soir, le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever, avait déclaré qu'il ne pouvait "interdire des événements à Anvers que sur base d'une ligne de conduite claire et objective formulée par les autorités fédérales, et non sur base d'un avis". "Si une telle ligne de conduite est donnée, il faudra qu'elle soit accompagnée d'un fonds d'indemnisation pour éviter un bain de sang économique au secteur et à tous les sous-traitants"

En province d'Anvers, 46 événements rassemblant de 1.000 à 40.000 personnes sont prévus dans les deux semaines à venir.

"Le plus important, c'est que l'objectif soit atteint. Toute contamination qui peut être évitée doit être évitée. Nous devons éviter que par une propagation rapide du virus les hôpitaux soient saturés", explique Cathy Berx.

Les dérogations à l'interdiction des événements de plus de 1.000 personnes dans un lieu couvert ne seront admises qu'à de très strictes conditions. Les organisateurs devront disposer de très bons arguments, c'est-à-dire démontrer que le risque de propagation peut être réduit à néant parce qu'il y a suffisamment d'espace entre les gens, une aération suffisante, etc.

Sujet du JT du 10/03/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK