Coronavirus en Belgique : que doit faire une école en cas de Covid-19 ?

En autorisant la réouverture partielle et graduée des classes, la Fédération Wallonie-Bruxelles a également effectué une série de recommandations aux établissements.

Et parmi ces recommandations, la marche à suivre en cas d’apparition d’un ou plusieurs cas de Covid-19 dans l’une ou l’autre classe.

Écartement

Une circulaire officielle du 15 mai informe les directions d’école sur les précautions et mesures à prendre.

Ainsi, un enfant doit rester à domicile et ne peut pas venir à la garderie ou aux cours s'il est malade ou présente :  

Soit l'un des symptômes suivants d’une infection virale aiguë : 

  • toux,
  • difficultés respiratoires,
  • rhume, 
  • maux de gorge, 
  • fièvre
  • maux de tête, douleurs musculaires, douleur thoracique, 
  • perte d'odorat ou de goût, 
  • diarrhée aqueuse sans cause apparente ;

 Soit une aggravation de symptômes respiratoires chroniques (asthme, toux chronique, allergies...). 

Cas à l’école

Lorsqu’un cas apparaît dans un établissement, il appartient au service santé lié à l'établissement, d’effectuer un " tracing " des personnes ayant été en contact avec l’élève ou l’enseignant malade. Un contact téléphonique avec les parents devra être effectué tout de suite, en les informant, leur précisant si le contact est à risque élevé ou faible, et en leur demandant d’en rediscuter avec leur médecin traitant, précise la circulaire.

Plusieurs cas viennent d’être signalés dans établissement de la région bruxelloise (Schaerbeek, Stockel). La procédure prévue a été activée.

" Les quatre bulles dans lesquelles étaient les enfants ont été mis en quatorzaine, c'est-à-dire qu'ils ne viennent plus à l'école jusqu'au 30 juin. Par ailleurs nous avons reçu d'autres informations supplémentaires, parfois non vérifiées et parfois vraies ou parfois fausses. Donc par mesure de précaution, nous avons décidé que toutes les bulles devaient rester à la maison jusqu'à ce vendredi. Chaque jour nous ferons le point et nous les réaccueillerons dès que possible", explique à la RTBF Michel De Herde, échevin de l'Enseignement à Schaerbeek.

A Stockel, seuls les enfants des classes concernées ont été priés de rester chez eux. Toutes les autres classes peuvent se poursuivre sans inquiétude dans le respect strict des consignes de sécurité sanitaire, ont décidé les autorités communales.

Extraits dans notre JT de la mi-journée:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK