Coronavirus en Belgique : les patients à risque de moins de 45 ans seront aussi prioritaires pour la vaccination

Coronavirus en Belgique : les patients à risque de moins de 45 ans seront aussi prioritaires pour la vaccination
Coronavirus en Belgique : les patients à risque de moins de 45 ans seront aussi prioritaires pour la vaccination - © Hendrik Schmidt - BELGAIMAGE

Les personnes considérées comme à risque âgées de moins de 45 ans bénéficieront aussi d'une priorité pour être vaccinées contre le coronavirus, a affirmé l'un des membres de la taskforce vaccination, le professeur émérite Jan De Maeseneer, dans une interview publiée lundi par l'hebdomadaire 'Knack'.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a démarré le 5 janvier auprès des résidents des maisons de repos et du personnel, une phase qui devrait être terminée au plus tard à la mi-février.

La vaccination sera ensuite étendue aux personnes âgées de 65 ans et plus, soit indistinctement, soit par catégories d'âge descendantes ainsi qu'aux personnes de 45-64 ans avec des comorbidités spécifiques.

Le professeur De Maeseneer, retraité de l'UGent, a précisé à 'Knack' que la taskforce vaccination a décidé d'étendre aux personnes prioritaires le groupe des personnes âgées de 18 à 44 ans souffrant de pathologies chroniques.

"Ceci s'appuie sur un avis du Conseil supérieur de la Santé. Il était étrange qu'une personne diabétique de 44 ans n'obtienne pas la priorité, alors qu'une personne de 45 ans souffrant de la même maladie en bénéficie", a-t-il expliqué.

Vaccination: JT du 08/01/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK