Coronavirus en Belgique : les écoles secondaires peuvent à nouveau organiser des activités culturelles à l'extérieur

Coronavirus en Belgique : les écoles peuvent à nouveau organiser des spectacles et des activités culturelles à l’extérieur
Coronavirus en Belgique : les écoles peuvent à nouveau organiser des spectacles et des activités culturelles à l’extérieur - © Jose Luis Pelaez Inc - Getty Images

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé mercredi d'autoriser à nouveau les activités extra-muros, dont les sorties culturelles, pour tous les élèves du secondaire.

Ces activités étaient suspendues depuis la rentrée scolaire de septembre afin de limiter les risques de contamination au coronavirus. Elles étaient toutefois maintenues pour les élèves de primaire, jugés moins à risque.

"Il devenait urgent de permettre de rétablir le lien entre l'école et son environnement, dont notamment la culture. De nombreux enfants et adolescents n'ont accès aux lieux culturels que dans le temps scolaire", ont commenté mercredi les ministres Bénédicte Linard (Culture) et Caroline Désir (Education).


►►► À lire aussi : Contacts sociaux, masque, quarantaine… voici toutes les nouvelles mesures annoncées par le Conseil national de sécurité ce 23 septembre


La suspension de ces sorties culturelles pour les élèves du secondaire avaient été fortement dénoncée par les opérateurs artistiques, déjà lourdement affectés par la crise sanitaire. Certains d'entre eux tirent en effet une partie importante de leurs revenus des spectacles scolaires.

Il faudra malgré tout respecter les règles suivantes lors de la pratique de ces activités :

  • Respect des distances physiques dans la mesure du possible pour les publics de l’enseignement secondaire ;
  • Port du masque par le personnel encadrant et par les élèves de l’enseignement secondaire lors des activités ;
  • Ventilation des salles ;
  • Mises en place de mesures d’hygiène des mains et de nettoyage des lieux ;
  • Communication des mesures par les structures d’accueil ;
  • Inscription préalable de tous les participants.

Les 17-19 ans, la catégorie d'âge la plus touchée, dans notre JT du 23 septembre :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK