Coronavirus en Belgique : le ministère de l'Agriculture déclare en crise les secteurs du lait, du porc et de la volaille

Les secteurs agricoles laitier, porcin et de la volaille sont désormais reconnus comme étant "en crise", ce qui va permettre à leurs professionnels de demander des reports et des dispenses de paiement de leurs cotisations sociales selon une procédure simplifiée, communique mercredi le ministre de l’Agriculture David Clarinval.

La possibilité de demander report ou dispense existait déjà dans le cadre des mesures mises en place pour tous les indépendants en réaction à la crise du coronavirus, mais les modalités administratives de demande semblaient peu adaptées au monde agricole.

En reconnaissant certains de ses secteurs comme étant en crise, la demande est facilitée et la gestion pourra se faire de manière groupée et plus rapide du côté des caisses d’assurances sociales, observe-t-on au cabinet Clarinval.

Cela vaut pour les demandes se rapportant au dernier trimestre 2020 et au premier trimestre 2021. Pour le secteur porcin, la mesure est étendue aussi aux deuxième et troisième trimestres 2021.

La crise qui touche les trois secteurs visés va au-delà des difficultés liées au coronavirus, observe le ministre Clarinval (MR). Il fait référence à la grippe aviaire, à la peste porcine africaine (qui n’est plus présente en Belgique mais bien dans d’autres pays européens) et à la baisse mondiale du prix du lait, autant de circonstances conjoncturelles dont l’impact est "temporaire mais profond".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK