Coronavirus en Belgique : le gouvernement wallon étend les secteurs pouvant prétendre à une indemnité

Coronavirus en Belgique : le gouvernement de Wallonie débloque de nouvelles aides importantes
Coronavirus en Belgique : le gouvernement de Wallonie débloque de nouvelles aides importantes - © BRUNO FAHY - BELGA

Le gouvernement wallon s'est finalement entendu mercredi sur une extension de son indemnité de 5.000 euros à de nouveaux secteurs touchés par la crise du coronavirus, dont les garages, les salles de spectacles, les salles de sports et de loisirs, les centres équestres ou encore les salles de cinéma. A cette fin, 285 millions supplémentaires ont été ajoutés à l'enveloppe initiale de 233 millions, pour un montant total de 518 millions d'euros, a annoncé l'exécutif régional.

Parallèlement, une indemnité forfaitaire de 2.500 euros sera accordée à ceux qui ont vu leur activité substantiellement interrompue en mars et en avril et qui ont bénéficié du droit passerelle.

Un prêt ricochet d'un montant maximum de 45.000 euros et d'une durée maximale de 5 ans sera en outre accessible aux indépendants et aux PME qui ont besoin de trésorerie pour relancer leurs activités. Les banques prendront à leur charge 2/3 de ce prêt; la Sowalfin le tiers restant, cette dernière garantissant également 75% du remboursement. Vingt-cinq millions d'euros seront encore mobilisés pour la recherche en Wallonie.


►►► À lire aussi : Notre dossier sur le coronavirus


L'exécutif régional met également la main à la poche pour soutenir le pouvoir d'achat, avec une attention particulière pour l'énergie. Les ménages disposant d'un compteur à budget et qui n'ont pas pu prépayer leurs factures se verront ainsi octroyer une aide financière directe déduite de leur facture de régularisation.

Dans le même temps, les coupures d'eau seront désormais interdites et une réduction forfaitaire de 40 euros sera accordée aux travailleurs en chômage temporaire. Un million d'euros sera débloqué pour l'aide alimentaire d'urgence.

En matière de logement, un prêt à taux 0, via la société de crédit social, sera mis en place pour les personnes ayant des difficultés à payer leurs loyers. Quant aux étudiants qui rencontreraient des difficultés à assumer le loyer de leur kot, ils pourront demander une résiliation anticipée de leur bail.

Le gouvernement wallon entend par ailleurs apporter un peu d'oxygène aux institutions d'hébergement et d'accueil, dont les maisons de repos et les centres pour personnes handicapées. Un montant forfaitaire additionnel de 400 euros par lit agréé sera ainsi alloué aux maisons de repos et aux maisons de soins psychiatriques. Pour les personnes en situation de handicap ou fragilisées (personnes sans-abris, femmes victimes de violence, personnes rencontrant des problèmes d'assuétudes...), le forfait sera limité à 250 euros par place agréée.

Enfin, l'exécutif s'est engagé à soutenir les services d'aides aux familles et aux aînés, en compensant à 80% les pertes des quotes-parts bénéficiaires (pour les heures perdues en raison du covid) pour autant que les travailleurs pour lesquels des heures sont déclarées ne soient pas en chômage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK