Coronavirus en Belgique: le centre de crise annonce 462 nouveaux patients testés positifs et 16 nouveaux décès (37 décès au total)

Le centre inter-fédéral de crise COVID-19 du SPF Santé a tenu sa conférence de presse quotidienne à 11 h. L’évolution du bilan de l’épidémie du nouveau coronavirus et quelques informations sur la crise sanitaire y ont été communiquées.

Situation en Belgique ce vendredi 20 mars :

- 462 nouveaux patients ont été testés positifs au coronavirus. (302 en Flandre, 43 à Bruxelles et 90 en Wallonie, 27 d’origine encore inconnue) – 23 423 tests ont été réalisés (2200 ce jeudi). 2257 personnes sont contaminées en Belgique par le COVID-19.

- 837 patients sont à présent hospitalisés (203 nouvelles arrivées hier), 164 personnes sont en soins intensifs (114 placées sous assistance respiratoire). Depuis le début de la crise, 204 personnes ont quitté l’hôpital (48 hier).

- Le centre de crise dénombre ce vendredi 37 décès depuis le début de la crise du nouveau coronavirus (16 décès ont été à déplorer ce jeudi).

Le centre inter-fédéral de crise confirme que cinq millions de masques sont arrivés en Belgique. Ils sont pour le moment dispatchés auprès des personnels médicaux.

Le nombre de nouveaux cas et d'hospitalisations continue d'augmenter. Benoît Ramacker espère que les mesures de confinement vont dans les jours qui viennent commencer à porter leurs fruits. Les personnes testées positives vont cependant continuer à augmenter dans les prochains jours. Mes mesures de confinement et de distance sociale devraient, à terme (cela requiert de la patience), s'avérer être efficaces. 

Pour les spécialistes du SPF Santé, bien que nombre de patients admis continue à augmenter tous les jours, nous sommes encore bien en dessous des capacités maximales d'accueil dans les hôpitaux. 1900 lits avec assistance respiratoire sont disponibles. Et la capacité d'accueil est chaque jour augmentée. La situation est, selon les autorités, sous-contrôle. 

Concernant l'âge des personnes admises en soins intensifs, l'âge médian est de 60 ans. Il y a donc des patients plus jeunes accueillis à présent aux soins intensifs. Il y a une exposition au virus pour le personnel médical.

Le centre de crise estime que la population belge suit en général très bien les recommandations. Les quelques exceptions (que les spécialistes déplorent) devraient s'amenuiser dans les prochaines heures. 

Pour ce qui est de la comparaison avec la situation dramatique de l'Italie, les spécialistes affirment que "la Belgique est mieux préparée". Notre confinement à commencé plus tôt par rapport à la progression de la maladie, et nos capacités de soins hospitaliers sont différentes. Emmanuel André soutient que l'effort doit être maintenu. 

Tous les déplacements non-essentiels sont interdits

Les autorités vous conseillent pour toutes vos questions ce site internet : info-coronavirus.be - le site est actualisé en permanence et des traductions ont été réalisées dans d’autres langues que nos langues nationales (anglais, bulgare, roumain, espagnol…). Des capsules informatives ont aussi été produites en langue des signes.

Sinon, le numéro de téléphone est disponible de 08 à 20 h : 0800/14 689

Pour rappel, hier jeudi, les autorités sanitaires ont dénombré 309 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus. Ce chiffre ne porte que sur les cas analysés, il ne reflète dès lors pas le nombre exact de personnes contaminées. En tout, 1795 infections ont été détectées en Belgique.

Un total de 21 décès sont à déplorer, soit 7 de plus que mercredi. Sur les 309 nouvelles contaminations recensées, 145 étaient en Flandre, 48 à Bruxelles et 95 en Wallonie. Le nombre d’hospitalisations a continué d’augmenter, avec 634 personnes hospitalisées jeudi, soit une hausse de 187 par rapport aux 24 heures précédentes, a signalé Emmanuel André. 130 des patients hospitalisés se trouvent en soins intensifs (+30) et 88 nécessitent une assistance respiratoire.

Par ailleurs, 165 personnes ont pu quitter l’hôpital depuis le 13 mars dernier. Un total de 20.000 tests a été diagnostiqué en laboratoire, selon les autorités.