Coronavirus en Belgique : la livraison des masques buccaux fédéraux se déroule bien selon les pharmaciens

En théorie, il peut y avoir un risque de contamination, disent les pharmaciens.
En théorie, il peut y avoir un risque de contamination, disent les pharmaciens. - © RTBF

La livraison des masques buccaux gratuits des autorités fédérales se déroule bien cette semaine dans les pharmacies du pays, indique jeudi l'Association pharmaceutique belge (APB). Quelques difficultés pratiques se posent toutefois. Notamment, le fait que les masques sont emballés par cinq unités. A partir de lundi, chaque citoyen peut obtenir un masque buccal gratuitement chez un pharmacien. Les masques sont distribués par phase sur un étalement de 10 jours selon l'âge. Ainsi, lundi 15 juin, les personnes nées en 1945 ou plus tôt pourront venir chercher un masque. Un groupe d'âge plus jeune est ajouté chaque jour.

Des masques emballés par cinq

La livraison des masques buccaux se déroule bien chez les pharmaciens, selon Lieven Zwaenepoel, président de l'APB. "La plupart des pharmaciens ont reçu les masques. Nous sommes même légèrement en avance sur le schéma. D'ici lundi, tout sera en ordre", dit-il. Il y a toutefois quelques problèmes pratiques, soulève l'APB. "Les masques sont emballés par cinq mais naturellement, toutes les familles ne comptent pas cinq personnes", explique-t-il.

Les masques doivent donc être sortis un par un de l'emballage. "En théorie, il peut y avoir un risque de contamination. Mais, c'est quelque chose à laquelle sont confrontés les pharmaciens chaque jour. Les pharmaciens accordent une attention toute particulière ces trois derniers mois à l'hygiène des mains et ont mis en place d'autres mesures de protection. C'est devenu une routine", précise le président de l'APB.

Un autre problème pratique est qu'il n'existe qu'une seule taille de masques buccaux. "Il ne sera donc pas également adapté à tout le monde", explique M. Zwaenepoel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK