Coronavirus en Belgique : l'indemnité pour maladie professionnelle étendue à tous les secteurs essentiels

Pendant le confinement, plusieurs personnes n’ont pas pu télétravailler et ont dû continuer leur activité "normalement". C’est le cas du personnel de soin de santé évidemment mais aussi des caissiers et caissières, des éboueurs ou encore des policiers et des pompiers. Une indemnité pour maladie professionnelle était prévue pour les membres du personnel de soins de santé qui auraient contracté le virus. Cette indemnité est désormais étendue à tous les secteurs essentiels.

Les secteurs qui ont permis le confinement

Pouvoir s’alimenter sans subir de pénurie, pouvoir compter sur les éboueurs pour ramasser nos déchets, continuer à pouvoir faire garder son enfant pour se rendre au travail. Tout cela a été possible car tous les jours, des professionnels ont continué à travailler. Et c’est ce qui a rendu le confinement que nous venons de vivre non seulement possible mais aussi un peu plus supportable.

Certains ont contracté le coronavirus dans le cadre de leurs activités. D’autres en sont décédés.

C’est pourquoi les autorités, la ministre des Affaires sociales, Maggie De Block, le ministre de la Fonction publique, David Clarinval, et le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem ont décidé d’étendre l’octroi d’une indemnité pour maladie professionnelle à l’ensemble des secteurs essentiels.


►►► Lire aussi : c’est quoi cette liste des secteurs cruciaux au cœur de la discorde entre patrons et syndicats ?

►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


"Ce sont en effet autant de personnes qui ont accompli leurs tâches avec un grand sens du devoir, même au plus fort de la pandémie, malgré le fait que le télétravail ne leur était pas possible au vu de leurs tâches spécifiques. Il n’est que justice de leur donner accès en retour à ce nouveau droit social pour le cas où ils auraient contracté le COVID-19 lorsqu’ils accomplissaient ces missions importantes au service de la collectivité ", a déclaré David Clarinval, ministre de la Fonction Publique.

Chiffres pour le secteur des soins de santé

Le personnel de soins de santé, en première ligne face au coronavirus a été le premier à bénéficier de cette indemnité. Pour l’heure, 330 demandes d’indemnisation ont été introduites en date du 26 mai, indique Fedris, l’organe en charge des assurances pour maladies professionnelles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK