Coronavirus en Belgique: Horeca, contacts sociaux, culture... Un (presque) retour à la vie normale a démarré ce lundi

Après deux mois de confinement et un déconfinement progressif engagé le 4 mai dernier, nous sommes passé ce lundi à la troisième phase du déconfinement. Les règles de distanciation sociale et les gestes barrières restent de mise. Mais pour plusieurs aspects, on retourne presque à la vie normale.

Le 3 juin dernier, le conseil national de sécurité se réunissait pour présenter la troisième phase du déconfinement, "une phase clé […] où nous pourrons raisonner différemment", a dit la Première ministre Sophie Wilmès.

On passe donc du "tout est interdit sauf…" à "tout est permis sauf…". C’est tout de même un grand pas.


►►► Lire aussi : Déconfinement en Belgique : Horeca, contacts sociaux, sport… Voici tout ce qui change (ou pas) ce lundi 8 juin


Nous allons désormais pouvoir augmenter notre bulle sociale, nous rendre au restaurant, les élèves de primaires vont aussi pouvoir faire leur rentrée, et on pourra même retourner en salle faire du sport. A quoi va ressembler notre vie presque normale ?

2 images
Déconfinement en Belgique, phase 3 : un (presque) retour à la vie normale démarre ce lundi © Tous droits réservés

Rentrée scolaire à temps plein

Si la réouverture partielle des écoles a déjà été engrangée à partir du 2 juin, dès ce lundi 8 juin, "toutes les classes de l’enseignement primaire peuvent reprendre à temps plein", indique la Fédération Wallonie Bruxelles. On se souvient que plusieurs pédiatres appelaient à la reprise de l’école car cela pouvait avoir un impact psychologique sur eux sur les enfants.

Les règles de distanciation sociale et les gestes barrières restent d’application, toutefois elles sont assouplies. Les classes de 20 élèves constituent une "bulle de contact". D’ailleurs, pendant les récréations, les élèves doivent au maximum jouer avec leur camarade de cette bulle de contact.

Et si les adultes doivent privilégier le port du masque, il n'est pas obligatoire pour les enfants.

Là encore, la décision de reprise des cours n’est pas obligatoire et dépend des possibilités de l’école. Néanmoins, un service de garderie doit être mis en place.

Revoir nos amis, oui mais…

La Première ministre, Sophie Wilmès a annoncé l’élargissement de la "bulle de contact ". Alors, oui c’est fini cette période où l’on devait choisir quatre personnes de notre entourage, toujours les mêmes, fini le casse-tête du plan de table pour les retrouvailles en famille.

Ce 8 juin on élargit notre bulle sociale. On peut désormais voir 10 personnes par semaine. Les mêmes personnes sur la semaine mais on peut changer nos contacts la semaine suivante. 

Par ailleurs, les règles de distanciation, là encore restent de mise. En gros, pas question de claquer dix bises par semaine.

Bars, restaurants, cafés… un goût d’avant

Si vous n’optez pas nécessairement pour les déjeuners de travail mais plutôt pour revoir votre bande d’amis ou votre famille, vous pourrez vous rendre dès ce lundi dans votre bar préféré. Si celui-ci est ouvert, car 20% des établissements de l’horeca ont déjà annoncé qu’ils ne pourront pas ouvrir ce 8 juin.

 


►►► Lire aussi : Réouverture de l’Horeca le 8 juin : voici le guide complet avec les mesures qui devront être respectées


Attention de nombreuses règles sont à respecter. D’abord, encore et toujours les fameuses règles de distanciation sociale s’appliquent. Ensuite, il est fortement recommandé de réserver. Et, ce n’est pas obligatoire, mais pour réaliser le suivi de contact, il est demandé aux clients de bien vouloir laisser ses coordonnées. Ensuite, c’est logique mais vous ne pouvez pas être plus qu’un groupe de 10 personnes à table, et pas non plus être accoudé au comptoir. D’ailleurs le service au bar est interdit et il est demandé de limiter ses déplacements au sein de l’établissement.

Et la fête devra s’achever à 1h du matin. Pour le personnel, le port du masque est obligatoire.

Pour l’horeca, la Première ministre, prudente, parle de "réouverture partielle". Les clubs, les discothèques où les autres endroits où la distanciation est impossible ne pourront pas rouvrir avant la fin du mois d’août.

Les casinos resteront également fermés, pour des raisons sanitaires dans la mesure où il y a beaucoup d’échanges entre les clients (jetons, cartes etc.)

La culture respire aussi

C’est un autre secteur qui peut aussi lancer son déconfinement. Si les représentations en public sont toujours interdites, les artistes peuvent retourner en salle de répétition.

Les activités culturelles, comme par exemple un cours d’improvisation, peuventt reprendre avec un maximum de 20 personnes et avec un animateur (de même pour les activités sportives). Et ce groupe pourrait être élargi à 50 personnes à partir du 1er juillet.


►►► Lire aussi : Conseil national de Sécurité : les activités culturelles reprennent sans public le 8 juin, les cinémas rouvriront début juillet


 

Il était déjà possible de se rendre au musée ou de visiter des bâtiments du patrimoine.

Mais pour pouvoir assister à nouveau à une représentation de théâtre ou se rendre au cinéma il faudra attendre le 1er juillet au moins. Et ce sera le cas avec une capacité d’accueil réduite à 200 personnes maximum.

Quant aux festivals et aux kermesses, rassemblements culturels et folkloriques ou encore les fêtes de villages, ces activités resteront interdites jusqu’au 31 août.

Et le sport ?

Pour le sport, c’est un peu pareil que pour les activités culturelles. Il était déjà possible depuis la mise en place de la deuxième phase du déconfinement de retourner faire du sport en extérieur avec des groupes de 20 personnes tout en maintenant les distanciations sociales.

Mais dès ce lundi, les férus de sport peuvent à nouveau se retrouver en salle. Et les cours collectifs peuvent reprendre également à condition de respecter la règle des 20 personnes. Et attention, votre salle de sport vous demandera sûrement de venir déjà en tenue car les vestiaires et les douches ne seront pas accessibles.

Quant aux stages sportifs, ils ont le feu vert aussi, mais toujours limité à 20 personnes et à 50 à partir du 1er juillet.

En revanche, les piscines publiques garderont portes closes ce lundi. De plus, il ne sera pas possible non plus d’enfiler ses gants de boxe ou ses crampons ce lundi. Les sports de contact restent interdits jusqu’au 1er juillet.

Une escapade en vue ?

Si par hasard vous êtes en congé ce lundi ou cette semaine même, vous pouvez dès à présent vous organiser une petite escapade ou une excursion en Belgique.

Et si vous attendez une petite semaine supplémentaire, vous pourrez peut-être envisager de prendre le large en dehors de nos frontières, mais toujours dans l’Union européenne, au Royaume-Uni et dans les quatre pays de la zone de Schengen.

Encore faut-il que les autres pays membres nous acceptent. Pour être quand même un peu certain de pas se retrouver en quarantaine dans un autre pays, il peut être intéressant de se rendre sur le site du ministère des Affaires étrangères belges.

Se rendre dans un lieu de culte

Si vous souhaitez prier, vous recueillir dans un lieu de culte, dès ce lundi c'est possible. Mais à nouveau, les règles de distanciation s’appliquent et la capacité d’accueil est limitée à 100 personnes maximum. A partir du 1er juillet cela devrait pouvoir passer à 200 personnes.

Six règles d’or

Cette nouvelle phase de déconfinement dont le but est de pouvoir reprendre une vie normale, toutes proportions gardées, n’est possible qu’à condition de respecter certaines règles. En somme, le gouvernement mise sur la responsabilité des citoyens pour la mise en place de cette étape.

Et c’est vrai, ce lundi "nous touchons du bout des doigts le retour à une forme de normalité", a souligné Sophie Wilmès au cours de la conférence de presse suivant le Conseil national de sécurité. Mais on n’est pas encore totalement tiré d’affaire, et pour être sûr vaut mieux conserver quelques petites règles.

Et pour ça, le gouvernement mise sur 6 règles d’or à retrouver sur le site du gouvernement.

  • Les mesures d’hygiène restent indispensables.
  • Les activités en extérieur doivent être, dans la mesure du possible, privilégiées. Le cas échéant, la pièce doit être suffisamment ventilée.
  • Il est nécessaire de prendre des précautions supplémentaires avec les personnes à risque. Une charte est en préparation à destination des seniors bénévoles afin de leur fournir un peu plus de clarté quant aux activités qu’ils peuvent pratiquer en toute sécurité.
  • Les distances de sécurité restent d’application sauf pour les personnes de son foyer, pour les enfants de moins de 12 ans entre eux et pour les personnes avec qui on dispose de contacts plus rapprochés, autrement dit la bulle élargie. Le cas échéant, il est nécessaire de porter un masque.
  • Il est possible d’avoir des contacts plus rapprochés avec 10 personnes différentes par semaine en plus du foyer (bulle personnelle élargie). Ce droit est individuel. Les personnes peuvent par ailleurs changer chaque semaine.
  • Les réunions de groupe seront restreintes à 10 personnes maximum, enfants compris. Cela vaut pour toutes les réunions, indépendamment qu’elles aient lieu au domicile ou en dehors de celui-ci (ex : parc ou restaurant).
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK