Coronavirus : Emmanuel André se retire de ses fonctions de porte-parole interfédéral

Benoit Ramacker, porte-parole du Centre de crise, a annoncé ce vendredi qu'Emmanuel André, porte-parole interfédéral francophone de la lutte contre le Covid-19, se retirait "quelque peu" de cette fonction pour des raisons personnelles et professionnelles.

"Il a souhaité se concentrer sur son rôle de médecin et de chercheur dans les différents groupes qui sont aujourd'hui occupés à travailler pour les étapes qui nous attendent", a expliqué Benoît Ramacker, sans davantage de précisions.

Sur Twitter, Emmanuel André, membre du laboratoire de référence de la KU Leuven, a dit vouloir "prendre quelques jours avec [ses] enfants qu'[il n'a] pas beaucoup vus ces derniers mois".

Il a souligné que la Belgique était passée à une "autre phase de l'épidémie [...] qui prendra du temps". Et de conclure : "C'est le moment pour moi [...] de repenser la façon dont je pourrai continuer à contribuer à l'avenir."


►►► À lire aussi : qui est Emmanuel André, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le covid-19 ?


Au fil des semaines, lors des conférences de presse quotidiennes du lundi au samedi, Emmanuel André faisait le point sur les chiffres de la veille. Parfois avec émotion comme lorsqu'il a annoncé le décès d'une jeune fille de 12 ans des suites d'une infection au Covid-19.

Il répondait aussi aux nombreuses questions des journalistes, toujours avec calme et pédagogie. Au point de lancer, le 18 avril dernier, face à une demande très pointue : "Expliquer cela demande d'expliquer un peu de génétique et de biologie donc excusez-nous pour un samedi matin."

Des remerciements pour "El professor"

Devenu un des visages de cette crise avec Marc Van Ranst ou encore Marius Gilbert, certains l'avaient même comparé à "El professor", personnage central de la série de Neftlix "La casa de papel".

Le tweet d'Emmanuel André annonçant son départ a été suivi de dizaines de messages saluant de manière unanime le travail de ce spécialiste. Le SPF Santé le premier salue l'"engagement de tous les instants" du médecin.

"Un immense merci à vous, à la clarté dans vos propos et à votre empathie. Merci, vraiment, pour votre implication", ajoute un internaute. "C'est un privilège d'être informé par des chercheurs qui traduisent leur expertise en une langue humaine, digne et transparente. Et tout cela dans une crise extraordinaire", complète un autre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK