Coronavirus: Bart De Wever demande le déclenchement du plan catastrophe

Il est au cœur de bon nombre de critiques depuis mardi pour son refus de suivre la recommandation fédérale. Bart De Wever, le bourgmestre d'Anvers, ne veut pas interdire les événements réunissant plus de 1000 personnes à l'intérieur. Cela ne peut se faire, selon lui, que s'il y a "une ligne claire et objective formulée par les autorités fédérales". Autrement dit, pas question pour Bart De Wever d'interdire d'événements dans sa ville rien que sur la base d'un "avis" du gouvernement fédéral.

Plan catastrophe demandé

Pour Bart De Wever, il faut passer par le déclenchement du plan catastrophe à l'échelle nationale, pour pouvoir imposer des mesures uniformes sur le territoire.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Même s'il reconnait la situation difficile dans laquelle se trouve le gouvernement fédéral, le bourgmestre d'Anvers affirme que l'exécutif fédéral est "le seul compétent pour prendre en charge la coordination d'une problématique de santé nationale". Bart De Wever estime que "les autorités locales ont reçu, sans information officielle, l'avis de prendre immédiatement des mesures restrictives". Le gouvernement fédéral a ainsi "créé le chaos", ajoute-t-il. 

Bart De Wever soutient que la recommandation du gouvernement fédéral peut être interprétée de différentes manières, ce qui pose problème.

Compétence du gouvernement fédéral 

Il existe plusieurs phases du "plan catastrophe": la phase communale, déclenchée par le bourgmestre pour son propre territoire, la phase provinciale, qui relève du gouverneur de province quand les implications du sinistre concernent plusieurs communes, et, enfin, la phase fédérale, déclenchée par le Ministre de l'Intérieur ou le Ministre de la Santé si les conséquences dépassent le territoire d'une province.

C'est bien de cette dernière phase dont parle Bart De Wever. Le gouvernement doit annoncer la phase fédérale du plan catastrophe s'"il estime, sur base des recommandations des experts, qu'il y a une menace sérieuse pour la santé publique qui autorise des limitations de la vie publique". 

Sujet du JT du 11/03/2020 - Coronavirus: De Wever s'oppose aux décisions du gouvernement

Réaction de Maggie De Block

Maggie De Block à propos de Bart De Wever: "Chaque citoyen doit prendre ses responsabilités".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK