Coronavirus : Alexander De Croo veut interdire les voyages non essentiels pendant les vacances de Carnaval

Alexander De Croo était ce mercredi l’invité du journal télévisé de 19h30. Interrogé sur une possible interdiction des voyages non essentiels à l’étranger, Le Premier ministre a été clair : "Demain, il y a un sommet européen où du point de vue belge je vais mettre sur la table le fait qu'[on interdise temporairement] les voyages non essentiels, donc le tourisme, pendant la période des vacances de Carnaval."

"Le faire au niveau européen c’est mieux, mais basé sur la discussion européenne de demain je ferai une proposition au comité de concertation de vendredi", déclare-t-il.

"Il faut être clair, ça ne veut pas dire qu’on ferme les frontières, ni que les transfrontaliers ne peuvent pas continuer à aller travailler de l’autre côté de la frontière, tempère le Premier ministre. Les voyages qui ne sont pas essentiels, ceux dont on peut se passer comme le tourisme, clairement on ne peut plus prendre ce risque-là."

Et Alexander De Croo d’ajouter : "Il suffit dans la situation actuelle qu’il y ait une petite étincelle et ça s’enflamme de nouveau. On est dans une bonne situation comparé à d’autre pays. Je ferai tout pour pouvoir sauvegarder cette position plutôt positive."

Quant à savoir s’il y aura des sanctions pour les contrevenants, le Premier ministre répond : "C’est la seule manière de faire."


►►► À lire aussi : 250 euros d'amende pour les récalcitrants qui ne se font pas tester au retour de zone rouge


Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) a lui aussi indiqué mercredi devant le parlement flamand qu'il était favorable à une interdiction des voyages non essentiels. La veille, le ministre flamand du Bien-être, Wouter Beke (CD&V) s'était déjà prononcé dans ce sens.    

Selon Jan Jambon, le gouvernement flamand préparera le comité de concertation vendredi matin. "Si le ministre Beke et moi-même partageons cet avis, nous ferons en sorte que le gouvernement adopte cette position", a-t-il dit, en réponse à une question de Hannes Anaf (sp.a).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK