Coronavirus : à ce rythme, la Belgique passera en vert sur la carte européenne à la fin juin

"Les indicateurs sont en mode vacances", c'est l'accroche de la conférence de presse du centre de crise ce vendredi. "Ils poursuivent leur évolution favorable. On observe une forte diminution dans les écoles chez les enfants et le personnel, détaille Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral, on le doit à la vaccination, au beau temps et au fait qu’une partie significative de personnes font encore attention et interprètent les mesures de manière intelligente et avec précaution".

Prudence, encore 

Yves Van Laethem rappelle encore que la campagne de vaccination avance bien, la Belgique se place dans les pays qui vaccinent le plus rapidement le plus de personnes depuis plusieurs semaines. Cette campagne est pourtant loin d'être terminée. Aujourd’hui, 50,2 % de la totalité de la population belge (y compris les enfants) a reçu une première dose de vaccin et 29 % est entièrement vaccinée.

 

 

"Ce que l’on constate au Royaume-Uni, où les cas et les hospitalisations augmentent, est une tendance que l’on voudrait éviter. Soyez prudents lors des fêtes, évènements, réunions et lorsque vous partirez en vacances".

Le Belgique en vert à la fin juin 

Les contaminations diminuent de moitié tous les 9 jours. "Si on garde ce rythme rapide, nous pourrions atteindre une incidence inférieure à 50 cas pour 100.000 habitants avant la fin juin et c’est le seuil à atteindre selon l’Europe pour décréter que le pays passe au vert sur la carte européenne". Notre pays est pour le moment en orange partout. "C'est la première fois depuis longtemps que l'on quitte le rouge depuis plusieurs mois".


 ►►► A lire aussi: Coronavirus et voyages: Flandre et Wallonie passent en orange, qu'est-ce que ça change?


 

Le variant indien source de préoccupation 

Selon Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral, le variant delta (indien) reste une source de préoccupation, sans être une grande inquiétude. Il est en augmentation: la semaine passée, il représentait 3,9 % des contaminations, il représente désormais un peu plus de 6 % des contaminations (Semaine du 31 mai au 13 juin). Et selon le dernier rapport de la KULeuven, durant la semaine du 7 au 13 juin, le variant delta représentait 13 % des échantillons analysés. 


►►► A lire aussi: Le variant Delta risque de devenir majoritaire en Belgique d'ici juillet : faut-il s’en inquiéter ?


Il est possible, mais pas certain, que ce variant devienne dominant dans notre pays - comme il est en train de le devenir en Angleterre - dans le courant du mois de juillet. "Si le nombre de contaminations reste gérable, si la couverture vaccinale continue à augmenter, les vaccins sont là mais il faut des bras tendus pour les recevoir, l’impact de ce variant pourra et devra rester limité", prévient Yves Van Laethem. Les autres variants restent stables. 

Avant de partir en vacances 

Pour terminer, le centre de crise a rappelé quelques conseils pour les départs en vacances :

Si vous avez l'intention de partir à l'étranger, mieux vaut s'informer à l’avance des mesures en application dans votre pays de destination. Toutes les informations sont sur le site web: diplomatie.belgium.be. Par ailleurs, un certificat covid est désormais disponible en Europe, vous pouvez l’obtenir avec l’application covidsafe.

Il est toujours obligatoire de remplir le formulaire PLF à votre retour, "il permet de détecter et contenir rapidement les infections et cela reste primordial notamment dans le cas d’éventuels nouveaux variants", a rappelé Pauline Remience du centre de crise. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK