Contrôle des chômeurs: des élus MR de Liège reçoivent des menaces

Les memances reçues par des élus MR de Liège
2 images
Les memances reçues par des élus MR de Liège - © @Christine Defraigne

"Ce matin, plusieurs conseillers communaux liégeois ont découvert devant leur domicile des tags comportant des inscriptions menaçantes et un symbole nazi", a relaté la présidente du Sénat Christine Defraigne qui a annoncé une plainte pour "menaces, dégradations et incitation à la haine et à la violence". Ces inscriptions et ce symbole ont également été tagués devant les bureaux de Mouvement Réformateur, au centre-ville de Liège.

Un triangle noir ponctue l'inscription "si vous n'avez rien à vous reprocher, vous n'avez rien à craindre", selon une photo postée sur le réseau social Facebook par Christine Defraigne, qui est également cheffe de file des réformateurs au Conseil communal de Liège.

"Ce triangle noir était utilisé par les nazis dans les camps de concentration pour désigner, entre autres, les 'chômeurs de longue durée'", rappelle-t-elle. Un tract accompagnait également ces inscriptions. "Dans ce brûlot, les auteurs de cet acte de dégradation font un véritable appel à la haine et à la stigmatisation: 'Prévenez vos contrôleurs que nous répondrons vigoureusement à leurs intentions de récupérer sur notre compte quelques pauvres sous car ils n'ont fichtre pas à y foutre leurs museaux de charognard'", relate-t-elle.

"Comme démocrates, nous trouvons inacceptable de nous faire traiter de nazis ou de nous faire assimiler d'une quelconque manière que ce soit à des nazis. Nous regrettons la lâcheté de ces individus qui se drapent dans l'anonymat. Ces personnes desservent la cause qu'ils pensent servir", ont réagi les élus réformateurs. 

Ce matin, plusieurs conseillers communaux liégeois ont découvert devant leur domicile des tags comportant des...

Posted by Christine Defraigne on Wednesday, May 13, 2015

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir