Contre-manifestation PP: le comité P a été saisi, annonce Joëlle Milquet

Contre-manifestation PP: le comité P a été saisi, annonce Joëlle Milquet
Contre-manifestation PP: le comité P a été saisi, annonce Joëlle Milquet - © Tous droits réservés

Le comité P, chargé du contrôle des services de police, a ouvert une enquête sur le déroulement de l'intervention policière qui a eu lieu dimanche à la station de métro bruxelloise Trône, visant des contre-manifestants de gauche qui souhaitent rejoindre la manifestation "contre le fascisme islamiste" organisée par le Parti populaire, a indiqué lundi la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet.

"Le comité P mène une enquête judiciaire" après avoir été saisi par les organisations à l'origine de cette contre-manifestation - notamment la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC, la FGTB et la Front antifasciste -, a indiqué la ministre à l'agence BELGA en marge d'une visite de terrain à Namur.

Une enquête disciplinaire a également été ouverte, a ajouté Mme Milquet (cdH).

Le bourgmestre de Bruxelles-ville, Freddy Thielemans (PS) a lui aussi demandé à ce qu'une enquête ait lieu afin de faire toute la lumière sur le déroulement de l'intervention policière qui visait à empêcher la confrontation, a-t-il indiqué dans un communiqué.

"On attend tous les éléments pour voir s'il convient d'entamer une procédure judiciaire", a encore souligné Mme Milquet.

La police a interpellé dimanche après-midi sans ménagement une trentaine de militants qui entendaient s'opposer à la manifestation du Parti populaire (PP) contre l'extrémisme islamiste.

La JOC et les Jeunes FGTB ont qualifié cette intervention policière de "parfaitement disproportionnée" et "absolument pas nécessaire". "Elle est d'autant plus scandaleuse que la milice fasciste de Nation était quant à elle escortée par un cordon de policiers, au carrefour Trône", ont dénoncé ces deux organisations.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK