Consultation à distance: l'avenir de la médecine ?

Consultation à distance: l’avenir de la médecine ?
Consultation à distance: l’avenir de la médecine ? - © Jonas Hamers / ImageGlobe - BELGAIMAGE

Poser un diagnostic sans contact physique avec le patient est-il dangereux ? Chez nous, beaucoup de généralistes sont craintifs. Pourtant en France, et dans d’autres pays européens, la Sécu rembourse les consultations faites via écran interposé, par exemple par Skype. En Belgique, on en est au stade des expériences pilotes.

Face à cette évolution, les médecins sont partagés. Le débat fait rage. Le manque de contact physique est perçu comme un risque de dégradation de la relation entre le médecin et le patient. L’Ordre des médecins souhaite en tous les cas réserver les consultations à distance à des cas exceptionnels.

Mais certains voient plus loin que la consultation à distance et pointent la médecine virtuelle. Une médecine où une intelligence artificielle posera un diagnostic en ligne. L’IA viendra aider le médecin à faire un tri avant la consultation. Certains voient encore plus loin…

Bertrand Henne reçoit autour de la table de "Débats Première" ce mercredi 24 octobre dès 12h30, sur La Première, François Daue, directeur de la stratégie de ViViDoctor et Jean-Jacques Rombouts, vice-président du Conseil national de l'Ordre des médecins.

Donnez-nous votre avis

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK