Conseil national de sécurité : les cafés et les restaurants peuvent rouvrir dès ce lundi 8 juin, voici les mesures à respecter

Conseil national de sécurité: les cafés et les restaurants peuvent rouvrir dès ce lundi, voici les mesures à respecter
Conseil national de sécurité: les cafés et les restaurants peuvent rouvrir dès ce lundi, voici les mesures à respecter - © DIRK WAEM - BELGA

Après les commerces et les écoles, lundi, ce sera au tour des cafés et des restaurants à pouvoir rouvrir leurs portes. C'est ce qu'a annoncé le Conseil national de sécurité. Ils étaient fermés depuis le vendredi 13 mars à minuit pile. Une décision qui a fait très mal au secteur. Les faillites risquent d'être nombreuses. Pour Comeos, l'Horeca perd près de 50 millions par jour. Du coup, la réouverture était très très attendue pour relancer le secteur.

Les mesures de protection sont drastiques

Tout ne sera en effet pas permis dans les établissements. Les cafés et les restaurants doivent s'adapter, avec un coût non négligeable, pour répondre aux critères de sécurité sanitaire exigés:

-  il faut respecter les mesures de distanciation sociale, 1,50 m de distance entre les tables. Il y en aura donc moins.

- le port du masque est obligatoire pour le personnel.

- les commerces doivent fermer à une heure du matin comme les night-shops.

Mais les cafés et restaurants doivent aussi respecter d'autres règles non évoquées ce mercredi après-midi par Sophie Wilmès:

- il faut laisser les portes ouvertes si c'est possible. A défaut, comme pour les sanitaires, les poignées doivent être désinfectées très régulièrement.

- il faut utiliser principalement des nappes et des serviettes en papier et pas question d'utiliser des menus qui iraient de main en main.

- il faut éviter au maximum la manipulation d'argent.

- il faut nettoyer et désinfecter la table et les chaises après tout départ d'un client.

De leur côté, dix clients maximum, enfants compris, pourront venir ensemble aux cafés et aux restaurants. Mais pas question pour un client d'aller passer une commande au comptoir ou de s'y installer pour consommer.

Enfin, l'obligation de réserver pour avoir une table au restaurant en donnant son nom et cela, pour faciliter un "tracing" éventuel en cas de contamination n'est plus à l'ordre du jour. Pour Sophie Wilmès, " ces propositions strictes ne correspondent pas au respect du RGPD, le Réglement général sur la protection des données. Et donc, on ne peut l'imposer pour avoir accès au restaurant."

Dernière précision: les casinos ne rouvriront que le 1er juillet.

Extrait de la conférence de presse suite au Conseil national de sécurité du 03/06/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK