Congés grands-parentaux: une proposition "totalement absurde" juge le SNI

Des enfants dans une cour d'école
Des enfants dans une cour d'école - © BRUNO FAHY - BELGA

"Le SNI estime que la proposition du cdH visant à octroyer un congé parental aux grands-parents toujours actifs sur le marché de l'emploi pour s'occuper de leurs petits-enfants est totalement absurde, car cette mesure existe déjà. Grâce au crédit-temps de fin de carrière, les 55 ans et plus peuvent déjà prendre un crédit-temps qu'ils ne doivent en outre pas justifier", a indiqué le Syndicat Neutre pour Indépendants dans un communiqué.

La majorité des gens deviennent grand-père ou grand-mère à 55 ans ou plus. "En d'autres termes, ils peuvent tout à fait prendre un crédit-temps pour s'occuper de leurs petits-enfants, ce qui rend ce type de congé parental totalement inutile", estime le SNI.

Le SNI continue d'insister sur le fait que les congés thématiques, comme le congé parental et le crédit-temps, surtout quand ce congé est pris à temps partiel, est difficilement envisageable dans les microentreprises et les PME. De plus, cette introduction du congé parental pour les grands-parents coûtera à la société et provoquera des différences supplémentaires avec le statut social des indépendants, qui ne peuvent prendre aucun congé thématique ni crédit-temps, souligne le SNI.

"Le SNI se demande si le congé parental pour les grands-parents n'entraînera pas la prise d'autres types de congés, par exemple pour les oncles et tantes, les parrains et marraines ou les neveux et nièces", conclut l'organisation d'indépendants.