Congé parental, machines à sous… Ce qui va changer en Belgique dès le 1er août

Si la liste des changements annoncés pour le mois de juillet était conséquente, celle pour le mois d’août est plus légère. Voici les principales nouveautés.

Le congé parental

Les travailleurs de la fonction publique pourront prendre, à partir du 1er août, une demi-journée de congé parental par semaine ou une journée entière toutes les deux semaines. Une mesure similaire est entrée en vigueur au mois de juin dans le secteur privé. Le dispositif découle de l’accord parlementaire de l’été 2018 qui avait réuni l’ex-majorité suédoise et le cdH.

Le ministre de la fonction publique Wouter Beke a souligné mardi dans un communiqué les avantages de la nouvelle formule. Ainsi, les enseignants se verront octroyer l’opportunité de rester chez eux pour s’occuper de leurs enfants le mercredi matin. Les parents en régime de coparentalité pourront bénéficier d’une journée complète de congé parental la semaine durant laquelle ils s’occupent de leurs enfants.

Les autres formules de congé parental restent d’application : 4 mois à temps plein, 8 mois à mi-temps et 20 mois à 1/5e temps. L’accord préalable de l’employeur est à chaque fois requis.

Dans le secteur privé, 52 travailleurs ont bénéficié du nouveau dispositif durant le mois de juin et on s’attend à ce que la mesure ait de plus en plus de succès.

Autre nouveauté à partir du 1er août, les périodes de congé parental et de congé pour assistance médicale feront l’objet d’une plus grande flexibilité. Les périodes pourront être fractionnées en périodes de semaines plutôt que de mois. Cette nouveauté est également ouverte au secteur privé depuis le 1er juin.

Les machines à sous

Dès ce 1er août, un maximum de quatre machines à sous – deux bingos et deux machines à mise modérée – seront admises dans les cafés.

Les machines à mise modérée remplaceront celles qu’on appelait les slots et les machines 3.3 (poker et black jack). Ces machines ne pourront être activées que via un montant maximal de 2 euros et par une personne en possession d’une carte d’identité prouvant qu’elle est majeure. La mise maximale y sera de 50 cent et le gain par partie sera limité à 6,20 euros.

Les montants seront communiqués quotidiennement à la Commission des jeux de hasard. Une mesure qui vaudra aussi pour les machines bingo.

Des contrôles pour vérifier l’observation de ces nouvelles mesures pourront être effectués dès le 1er août également.

Archives : le congé parental (15/08/2013)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK