Conflits d'intérêts: Siegfried Bracke n'entend pas demander l'avis de la commission de déontologie

Siegfried Bracke n'entend pas demander l'avis de la commission fédérale de déontologie
Siegfried Bracke n'entend pas demander l'avis de la commission fédérale de déontologie - © THIERRY ROGE - BELGA

Le président de la Chambre, Siegfried Bracke (N-VA), a maintenu son refus de requérir l'avis de la commission fédérale de déontologie à propos d'éventuels conflits d'intérêts dans son chef, a-t-on appris de sources concordantes à l'issue de la conférence des présidents.

Il est clair que le président de la Chambre n'est plus au-dessus de la mêlée 

Le PTB a réclamé la saisine de cette commission jeudi dernier. Mardi, les écologistes ont déposé une demande de saisine afin de recevoir un avis d'ordre général qui implique recevoir le soutien de 50 membres. A ce stade, celui-ci est loin d'être acquis. Dans l'opposition, les socialistes n'avaient pas rejoint la demande du PTB jeudi passé. Le cdH tiendra quant à lui sa réunion de groupe jeudi.

Un avis individuel doit être demandé par le mandataire concerné, à titre préventif, et est confidentiel.

Les écologistes ne lâchent pas leur demande. Ils regrettent l'attitude de Siegfried Bracke. "Aujourd'hui, il est clair que le président de la Chambre n'est plus au-dessus de la mêlée. Il est au coeur des problèmes et refuse d'entrouvrir une des portes qui se présentent à lui. Il n'y a plus qu'une solution: obtenir les signatures nécessaires pour demander l'avis de la commission de déontologie", a souligné Jean-Marc Nollet (Ecolo).

Couler cela dans une loi

"Pour moi, les choses sont déjà claires: d'un point de vue déontologique, Siegfried Bracke aurait dû se consacrer pleinement à la présidence de la Chambre. Maintenant, il faut aller une étape plus loin et couler cela dans une loi afin que les choses soient réglées rapidement", a expliqué la cheffe de groupe cdH, Catherine Fonck.

"Il n'est pas nécessaire d'avoir l'avis de 36 commissions: quand on occupe de hautes fonctions, on doit y consacrer tout son temps", a fait remarquer André Frédéric (PS).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK