Confinement : pas de cours la semaine prochaine, de la maternelle à la dernière secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles

Les classes de maternelles ne dispenseront pas de cours la semaine prochaine, au même titre que celles de primaire ou de secondaire. Mercredi, le Comité de concertation avait décidé que les écoles maternelles resteraient ouvertes. En Fédération Wallonie-Bruxelles, les syndicats avaient fortement critiqué cette décision, alors que les cours étaient suspendus dès lundi pour les élèves de primaire et de secondaire.

Cours suspendus, garderie organisée si nécessaire

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles s’est réuni ce jeudi matin. La question était au menu des discussions. A midi, une réunion était organisée entre le ministre-président de la Fédération, Pierre-Yves Jeholet, la ministre de l’Enseignement, Caroline Désir et les acteurs du secteur de l’Enseignement.

Il en ressort que les cours seront également suspendus dans les écoles maternelles pendant la semaine précédant les vacances de Pâques, à partir du lundi 29 mars. Des enseignants seront présents dans les écoles pour assurer les garderies pour les enfants dont les parents ne peuvent télétravailler et n’auraient pas d’autres solutions que de les mettre à l’école.

"Si le choix du CODECO de maintenir l’enseignement maternel en présentiel peut s’expliquer par le fait que les contaminations sont nettement moins élevées que dans l’enseignement primaire et secondaire, il pose par contre des problèmes complexes sur le plan organisationnel pour les directions et soulève des questions d’égalité de traitement entre les membres du personnel", communique le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. "Dès lors, il a été décidé de limiter autant que possible les contacts dans l’enseignement maternel", poursuit-on dans le communiqué.

Concrètement, explique le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, "il est demandé aux écoles d’organiser l’accueil des élèves régulièrement inscrits mais de ne pas prévoir d’activités pédagogiques impliquant l’acquisition de nouvelles compétences et d’inviter les parents à garder au maximum leurs enfants à la maison ou à trouver des solutions de garde alternatives ne mobilisant pas des personnes à risque afin de participer à l’effort collectif de limitation des contacts".


►►► Fermeture des écoles : et les crèches dans tout ça ?


Une circulaire est envoyée aux directions d’écoles pour préciser les modalités de cette semaine de suspension des cours.

Plus tôt dans la matinée, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, invité de Matin première avait admis que cette décision pouvait être remise en question. Il avait pointé du doigt la Région flamande, qui avait plaidé pour garder les maternelles ouvertes au comité de concertation, mais dont le ministre de l’Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a envoyé le message aux parents des enfants de maternelle de garder leurs enfants chez eux.

Pierre-Yves Jeholet avait annoncé pour aujourd’hui "une décision, très claire", au sujet des classes de maternelle.

Les cours sont donc suspendus dans tous les établissements scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la 1ère maternelle à la dernière année du secondaire à partir du lundi 29 mars. La rentrée est prévue le lundi 19 avril, après les vacances de Pâques.

Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la fédération Wallonie-Bruxelles est l'invité de Matin Première ce 25/03/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK