Comptabilité de Nethys: "Ça ressemble à une caisse noire", affirme François Gemenne

Le politologue François Gemenne est revenu sur cette information issue de la commission Publifin selon laquelle la direction de Nethys était payée via une "comptabilité parallèle". Le comptable auditionné ce jeudi matin a admis avoir versé 300 000 euros sur un compte géré par une société extérieure, AGM, chargée de rétribuer les membres du comité de direction de Nethys dont Stéphane Moreau.

Pour le chercheur en sciences politiques à Liège et à Paris et proche d'Ecolo, "ça ressemble à une caisse noire", car il n'y a pas de contrôle. "Il faut rappeler que l'on est ici face à une structure publique qui échappe complètement au contrôle du citoyen et au contrôle du politique".

"Nethys n'en fait qu'à sa tête", conclut le politologue : "Cela fait tomber l'argument principal de défense de Nethys qui était de dire 'Nous sommes parfaitement dans la légalité'". "Une caisse noire, c'est en dehors de la légalité".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir