Communales: coalition entre l'Open Vld, Samen et la N-VA à Ninove, sans l'extrême-droite

Une coalition a été dégagée dans la commune flamande de Ninove formée par l'Open Vld et Samen, avec l'appui de la tête de liste N-VA Joost Arents. Ce dernier a fait part de sa décision à cette formation politique, a confirmé Karolien De Roose qui figurait en deuxième place sur la liste des nationalistes flamands à Ninove.

"Joost Arents a apposé sa signature avec l'Open Vld pour dépanner la coalition de gauche avec Samen. Il en a fait part à notre présidence", a expliqué Mme De Roose. "Cela s'est passé à notre insu. Nous avions décidé de poursuivre dans l'opposition. C'était déjà dans l'air depuis un petit temps, mais nous sommes sous très forte pression. Cela sera une coalition grâce à Joost Arents et je suis très déçue".

15 sièges pour l'extrême droite

Une incapacité de gouverner menaçait à Ninove alors que Forza Ninove, emmené par Guy D'haeseleer siégeant au Parlement flamand dans les rangs du Vlaams Belang, disposait de 15 sièges. La formation d'extrême droite manquait d'à peine deux sièges pour atteindre la majorité absolue. L'Open Vld a obtenu 9 sièges lors des élections communales et Samen 7.

La bourgmestre actuelle, Tania De Jonge (Open Vld) avait annoncé il y a deux semaines être en mesure de composer une coalition avec la N-VA et Samen, mais l'appui seul de M. Arents permet à la nouvelle coalition de disposer de 17 des 33 sièges.

"Nous reconnaissons qu'un certain nombre d'habitants seront déçus et même mécontents (...) nous ne pouvons pas convaincre tout le monde. Néanmoins nous demandons de nous laisser le bénéfice du doute. Les membres du collège communal représentent tout de même la moitié des électeurs", a commenté la nouvelle coalition dans une déclaration commune. Cette alliance est la seule qui "puisse aider la ville à aller de l'avant en impliquant et respectant tous les habitants de Ninove. Ce ne sera pas un parcours de santé mais l'échec n'est pas une option", formule aussi la déclaration.

La répartition des postes n'est pas encore connue mais Tania De Jonge devrait rester bourgmestre selon l'accord et Joost Arents devrait être échevin durant trois ans.

Guy D'haeseleer n'était pas disponible pour commenter durant la soirée, mais il a réagi sur Facebook en assurant que d'ici six ans il comptait obtenir une majorité absolue. "C'est une gifle au visage d'une grande partie des habitants de Ninove, et des électeurs flamands en particulier", a-t-il rédigé.

Sur les réseaux sociaux circule un appel à perturber la réception de Nouvel An que la ville de Ninove organise le 6 janvier. Dries Van Langenhove, le fondateur de l'organisation extrémiste Schild & Vrienden, a annoncé une "Marche pour Ninove" le 3 janvier lors de la prise de fonction de la nouvelle coalition.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK