Communales 2012: problèmes dans 40 bureaux en Flandre, peu en Wallonie et à Bruxelles

Deux heures d'attente à Laeken suite à des problèmes informatiques
2 images
Deux heures d'attente à Laeken suite à des problèmes informatiques - © RTBF

En Flandre, une quarantaine de bureaux électoraux n'avaient pas encore ouvert leurs portes dimanche peu après 9h15, en raison principalement de problèmes techniques. En Wallonie, où le vote papier reste la norme à l'exception de 39 communes, aucun souci majeur n'a jusqu'à présent été signalé.

Dans le nord du pays, les bureaux de Louvain, Braschaat et Bruges ont notamment été victimes de pannes informatiques. A Bruxelles, l'ouverture d'un bureau de Neder-over-Heembeek a elle aussi été retardée.

C'est ce qu'a indiqué Guido Decoster, administrateur général de l'agence flamande pour la gestion intérieure.

Par contre, en Wallonie, "tout se passe bien", s'est réjoui Philippe Evrard, responsable de la société Stesud, en charge de l'installation des machines de vote.

A Bruxelles, peu de problèmes sauf à Laeken et Woluwé et Saint-Gilles, équipées du nouveau système

A Bruxelles, le vote se passe " globalement " bien, d’après le Ministère Régional de la région de Bruxelles-Capitale.

Tous les bureaux de vote ont ouvert entre 8h et8h15.

Depuis ce matin, une dizaine de problèmes informatiques ont été signalés sur les 700 bureaux de vote.

Ils concernent surtout les bureaux de Saint-Gilles et Woluwé-Saint-Pierre, équipés du nouveau système de vote électronique avec preuve papier.

D’après le Ministère, ces problèmes seraient liés, à 40% à des incidents purement matériels, et à 60% à un non-respect des procédures informatiques par les présidents de bureaux de vote.

Les bureaux électoraux des 589 communes du Royaume devaient ouvrir ce dimanche matin à 8 heures pour quelque 7,8 millions d'électeurs.
Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK