Commission Santé de la Chambre : approbation du fonds "blouses blanches"

Manifestation du secteur des soins de santé
Manifestation du secteur des soins de santé - © HERWIG VERGULT - BELGA

La Commission Santé de la Chambre s’est penchée, ce matin 10 heures, à nouveau sur la proposition de création d’un fonds "blouses blanches" dont le principe avait été accepté par une quasi-unanimité des partis présents à la Chambre – à l’exception de la N-VA -, sous forme d’amendement à la loi sur les douzièmes provisoires "accordés" pour novembre et décembre au gouvernement fédéral en affaires courantes. Un fonds pour répondre aux demandes du secteur des soins de santé.

Un groupe de travail parlementaire, dirigé par le député Marc Goblet, avait été chargé de déblayer le terrain quant à la concrétisation et la faisabilité technique de la création de ce fonds. Un groupe de travail réunissant socialistes, écologistes, libéraux, le PTB, le cdH et le Cd & V, qui a trouvé un accord, hier mardi. Confirmés la mobilisation de 67 millions d’euros pour 2019 déjà, 402 millions en rythme annuel pour 2020, voulus récurrents quelle que soit la forme du futur gouvernement ; de quoi espérer créer jusqu’à 6000 emplois dans le secteur. Pour 2019, 59 millions sont prévus pour le personnel salarié des hôpitaux et soins à domicile et 8 millions pour les indépendants. L’argent sera versé via le Fonds Maribel social existant, cogéré par les partenaires sociaux, employeurs et organisations syndicales du secteur qui décideront donc de manière paritaire de la façon dont l’argent sera dépensé. Ne sont pas concernées les maisons de repos et de soins, dépendant du seul niveau régional avec de réels besoins aussi, d’où un appel lancé par les députés fédéraux aux autorités régionales pour qu’elles ouvrent aussi leur portefeuille. Le PTB, par la voix de Raoul Hedebouw, a en tout cas annoncé que ses élus PTB/PVDA du Parlement flamand allaient déposer aussi un amendement en ce sens dans l’hémicycle du nord du pays.

En commission ce matin, la proposition de compromis a été présentée, ses promoteurs en ont expliqué les modalités, la N-VA a répété ses doutes face "à ce cadeau de Saint-Nicolas alors qu’il vaudrait mieux parler efficacité des dépenses et réformes structurelles".

Les députés sont alors passés au vote. Articles, amendements et vote global. Vote à l’unanimité des 16 députés membres de la Commission. Y compris donc de la N-VA au final. Avec l’idée de voir le texte inscrit à l’ordre du jour de la plénière de ce jeudi à la Chambre. Pour vote final. A 11h53, après moins de deux heures de discussion, les débats en commission Santé étaient clos.

CQFD (Ce Qui Fait Débat) 06/11/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK