Commission Buizingen: la N-VA n'est pas satisfaite

RTBF
RTBF - © RTBF

Le député N-VA Steven Vandeput a regretté dimanche que la commission chargée de se pencher sur la problématique de la sécurité sur le réseau ferroviaire, n'ait pas fait mention de responsables de la collision à Buizingen.

Celui qui était aussi rapporteur de la commission spéciale aurait également voulu que le rapport final en dise plus sur la future structure de la SNCB. "La structure dirigeante à trois de la SNCB ne fonctionne pas et doit être examinée en profondeur. Si nécessaire, il faut l'adapter", a-t-il dit. Le rapport achevé samedi, regorge de détails techniques, mais ne donne pas de réponse à la question fondamentale des responsabilités dans la catastrophe.

"Dommage", aux yeux de Steven Vandeput qui estime que la population, les usagers du train et les travailleurs de la SNCB ont droit à la clarté. Pour la N-VA, les conclusions et recommandations sont beaucoup trop générales. La culture profondément enracinée d'irresponsabilité au sein de la SNCB est selon lui due à la politisation marquée des chemins de fer belges de la base au sommet. Le parti nationaliste flamand exige un large débat sur l'avenir des chemins de fer belge, avec des conclusions précises, réalisables et contrôlables.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK