Comment éviter la pénurie de médecins généralistes en Wallonie ?

Comment éviter la pénurie de médecins généralistes en Wallonie ?
Comment éviter la pénurie de médecins généralistes en Wallonie ? - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

C’est une pénurie annoncée, celle de médecins généralistes dans le sud du pays. Actuellement déjà, le Forem considère le métier de médecin généraliste comme un métier en pénurie.

En Wallonie, 123 communes sur 262 manquent de médecins généralistes, et 39 connaissent une pénurie sévère, selon le cabinet du ministre wallon de la Santé, Maxime Prévot (cdH).

Et la situation va encore empirer dans les prochaines années. Le journal Le Soir a livré des chiffres qui montrent que la situation risque de s’aggraver dans les prochaines années. Le taux de généralistes par habitant va fondre comme neige au soleil d’ici 2035. Près de 48% en moins en Wallonie.

Ces chiffres inquiétants sont publiés avant l’organisation ce vendredi d’un examen d’entrée pour les études de médecine visant à respecter les quotas fédéraux de numéros INAMI.

La pénurie de médecins peut-elle être évitée ? Une nouvelle organisation des soins peut-elle garantir le même niveau de services aux patients ? La Wallonie est-elle victime d’une organisation de la Santé publique largement dictée par la Flandre ?

Le sujet sera au cœur de "Débats Première 100% Wallonie", présentée par Bertrand Henne, ce vendredi 8 septembre de 12h à 13h sur les ondes wallonnes de La Première.

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

  • Sur Facebook 
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK