Comité de concertation : les établissements horeca pourront ouvrir jusqu’à 01h00 du matin dès le 27 juin, les rassemblements à nouveau autorisés

"Il est clair que nous sommes sur la bonne voie", a entammé le Premier ministre, Alexander De Croo, au début de la conférence de presse suvant le Comité de concertation de ce vendredi. 

Les chiffres de l'épidémie sont "encourageants". C'est la raison pour laquelles les autorités ont décidé de poursuivre les assouplissements. Cela vaut également pour l'Horeca. Ces mesures prennent effets dès le dimanche 27 juin. 

Les établissements horeca pourront ouvrir jusqu’à 01h00 du matin à partir du dimanche 27 juin, contre 23h30 actuellement, a décidé le comité de concertation ce vendredi. À cette date, les Diables rouges devraient jouer leur 8e de finale de l’Euro de football, s’ils terminent en tête de leur groupe. Il était, en effet compliqué pour les établissements qui proposent de regarder le match de devoir fermer en cas de prolongations ou de tirs au buts.

Le nombre maximal des personnes à table passera en outre de quatre à huit, , a-t-on appris à plusieurs sources. Chaque foyer pourra également accueillir huit personnes adultes à l’intérieur, contre quatre actuellement.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral et les entités fédérées ont également décidé d’autoriser les établissements horeca à utiliser des panneaux en plexiglas sur leurs terrasses extérieures, afin que les tables puissent être placées un peu plus près les unes des autres.


►►► A lire aussi : Comité de concertation, nouveaux assouplissements : ce qu’on sait déjà


En bref 

  • Maximum huit personnes autorisées par tablée, enfants jusqu’à 12 ans accomplis non compris. Les membres d’un même ménage peuvent partager la même table.
  • L’heure de fermeture obligatoire est repoussée à 1 h du matin. Cet horaire vaut aussi pour la livraison à domicile et les magasins de nuit.
  • L’utilisation de plexiglas est autorisée sur les terrasses comme alternative à la règle du mètre et demi entre les tablées.
  • Les sports de café et jeux de hasard sont autorisés, moyennant le port du masque.
  • En ce qui concerne les banquets et réceptions, le nombre de personnes présentes n’est plus limité. Ils suivent les règles de l’horeca.

Fin de l'interdiction de rassemblement

"Il n'y aura plus d'interdictions de rassemblement, cette interdiction sera donc supprimé", a souligné Alexander De Croo. "Cela signifie que l'on pourra aller vers plus de spectacles, plus d'événements, avec plus de gens d'une manière sûre. Mais aussi que le nombre de gens qui peuvent aller à des offices religieux, des mariages ou des funérails augmentera également"

L’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes le jour et quatre de minuit à 05h00 du matin est donc terminée. Enfin, les jeux de café, comme le billard, les fléchettes ou le kicker, seraient à nouveau autorisés, mais avec port du masque obligatoire.

Quid des discothèques ?

C’est l’un des derniers secteurs pour lequel aucun assouplissement n’a été prévu par les autorités. Alexander De Croo s’en est expliqué au cours de la conférence de presse qui a suivi le comité de concertation. Pour lui, "les discothèques ou la vie de la nuit restent un des derniers fermés pour l’instant. Nous ne les avons pas oubliés. On voit que dans beaucoup d’autres pays ces établissements sont encore fermés. Mais c’est vrai c’est une discussion que nous allons devoir avoir dans les prochains jours. Naturellement dans les clubs de nuit on est vraiment proches les uns des autres, on est à l’intérieur. Donc dès qu’on estime qu’on peut le faire en sécurité, on ne les gardera pas fermés une semaine de trop".

Un nouveau comité de concertation est prévu le 16 juillet. Le but de celui-ci sera de lever les dernières restrictions en place. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK