Collision navale: Bart Tommelein refuse que l'Etat belge paye la facture

Bart Tommelein (open VLD): Nous ne pouvons pas accepter que l'on abandonne simplement un navire et que l'on nous présente la facture."
Bart Tommelein (open VLD): Nous ne pouvons pas accepter que l'on abandonne simplement un navire et que l'on nous présente la facture." - © Belga

Le secrétaire d'Etat à la Mer du Nord Bart Tommelein estime que les autorités belges n'ont pas à payer l'entièreté de la facture du sauvetage du Flinterstar. L'armateur du bateau a décidé samedi d'abandonner son navire coulé au large de Zeebrugge. Bart Tommelein ne compte pas en rester là, a-t-il annoncé dimanche sur le plateau de l'émission De Zevende Dag sur la VRT.

"La responsabilité de l'accident doit être établie"

L'armateur Flinter a envoyé samedi un courrier dans lequel il annonce qu'il abandonne le Flinterstar. Selon un principe international, un armateur est autorisé à agir de la sorte. "Je ne vais pas accepter cela aveuglément", a réagi Bart Tommelein dimanche. "Les autorités belges ne traineront pas pour procéder au sauvetage du bateau, car celui-ci s'est échoué sur une des routes maritimes les plus fréquentées au monde", a-t-il précisé, ajoutant souhaiter que "la responsabilité de l'accident soit établie via une enquête indépendante." "Je veux récupérer ce qu'il est possible de récupérer chez ceux qui se sont montrés fautifs. Nous ne pouvons pas accepter que l'on abandonne simplement un navire et que l'on nous présente la facture", a déclaré le secrétaire d'Etat.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK