Climat: la Belgique s'est fixée des objectifs chiffrés, assure Marghem

La ministre fédérale de l'Energie, Marie-Christine Marghem (MR), a contesté l'information.
La ministre fédérale de l'Energie, Marie-Christine Marghem (MR), a contesté l'information. - © DIRK WAEM - BELGA

La ministre fédérale de l'Energie, Marie-Christine Marghem (MR), a contesté mardi l'information selon laquelle la Belgique a introduit auprès de la Commission européenne une stratégie climatique pour 2050 non chiffrée. Une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 85 à 87% est prévue dans les secteurs non ETS, comme le transport, le bâtiment, les déchets et l'agriculture.

Selon "De Standaard", la Belgique est sur le point de rendre à la Commission européenne une stratégie climatique à l'horizon 2050 sans aucun objectif chiffré au niveau national. Les différents gouvernements du pays recevront mercredi prochain pour approbation un texte sur la stratégie climatique belge pour 2050 (à ne pas confondre avec la plan climat 2030). Mais contrairement à ce que demande la Commission, le plan belge ne comprend aucune ambition nationale pour 2050, car le gouvernement fédéral n'a pas introduit de plan.

Le document contient bel et bien un objectif chiffré

"Contrairement à ce qui se trouve dans la presse, le document contient bel et bien un objectif chiffré", a affirmé Mme Marghem en citant la réduction de 85 à 87% dans les secteurs non ETS (Emission Trade System, soit un système européen d'échange de quotas d'émission applicable aux grandes industries), ce qui correspond à la somme des objectifs des différentes Régions.

Pour les secteurs ETS, responsables d'environ 40% des émissions en Europe, un objectif européen est fixé et non par Etat membre. Le pouvoir fédéral veut donner forme aux ambitions climatiques en collaboration avec les Régions, "comme cela a été le cas dans le cadre du Plan national Energie-Climat 2021-2030" déposé à la Commission européenne à la fin de l'année passée, a ajouté la ministre.Mme Marghem a regretté la diffusion de documents relatifs au plan Climat 2050. "Cette méthode empoisonne les relations interfédérales et abîme l'image de la Belgique sur la scène internationale", a-t-elle dit.

Archives : Journal télévisé du 03/012016

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK