Ciara a-t-elle causé des dégâts exceptionnels?

Ciara a-t-elle causé des dégâts exceptionnels ?
Ciara a-t-elle causé des dégâts exceptionnels ? - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Ciara et Dennis vous ont peut-être laissé des souvenirs en passant. Aucun chiffre précis n’émane encore de l’ensemble des assureurs, mais certains font état d’un nombre plus important d’interventions.

Cela dit, la situation n’a rien d’exceptionnel. Ce qui est plutôt exceptionnel, ce sont des mois de janvier et février sans perturbation. Wauthier Robyns de l’Union Professionnelle des Entreprises d’Assurances, constate que le début de l’année est régulièrement marqué par les tempêtes.


►►► À lire aussi : Ciara, Ines, Dennis : trois tempêtes en une semaine, comment l'expliquer ?


En 1990…

En 1990, une succession de tempêtes avait touché un ménage belge sur six. Pas moins de 700.000 dossiers avaient alors été ouverts.

Plus près, en 2019, les vents violents observés en mars avaient généré 200 millions d’indemnisations.

A l’autre extrémité, la dernière année la plus tranquille, c’est 2017, avec "seulement" 25 millions d’indemnisations.

Tempête : 2000 euros ; inondation : 5000 euros

En fait, les tempêtes génèrent souvent davantage de dégâts mais les réparations qu’elles occasionnent sont moins coûteuses que d’autres aléas climatiques. Les factures dues aux inondations pèsent en moyenne plus du double par assuré.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK