Christine Defraigne sur la Justice: "Des choix budgétaires doivent être revus"

Christine Defraigne sur la Justice : "Des choix budgétaires doivent être revus"
Christine Defraigne sur la Justice : "Des choix budgétaires doivent être revus" - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

Après deux semaines de grève dans les prisons, Pierre Chomé parle d’"un complot "délibéré" de l’exécutif et du législatif contre le monde judiciaire". Dans CQFD, l’avocat et assistant en procédure pénale à l’Université Libre de Bruxelles relevait le désespoir des magistrats, greffiers et personnel de surveillance. "Qui veut ça?" demande-t-il, le ministre de la Justice?

Réaction de Christine Defraigne : "Ma solidarité est totale avec le monde judiciaire. Ce cris de désespoir, je l’entends et je le vois". Face aux accusations de Pierre Chomé, la Présidente MR du Sénat ajoute qu'elle regrette le manque de moyens. "Il y a un certain nombres de choix budgétaires délicats qui doivent être revus et de rationalisations qui devraient intervenir. Il y a un minimum vital qui doit être assuré pour permettre le bon fonctionnement de ce qui est pour moi un service essentiel, un service public... "

Retrouvez l'entièreté du débat de Soir Première avec Arnaud Ruyssen et ses invités en vidéo et podcast ci-dessous.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK