Charles Michel président du Conseil européen : "La diversité ne doit pas être une fragilité, mais une force"

Le Premier ministre sortant Charles Michel a été désigné président du Conseil européen ce mardi soir. "C’est pour moi un grand honneur, un privilège, une responsabilité d’avoir été choisi pour présider le Conseil européen, a-t-il affirmé. Je mesure parfaitement le poids de cette responsabilité et le sens qu’il faudra donner pour fédérer, rassembler, travailler en permanence pour garantir la diversité, l’unité, et aussi la solidarité. Les défis sont nombreux, immenses. Ils vont nécessiter une capacité de dialogue et de respect."

Interrogé sur le manque de diversité géographique dans la nomination des postes clés, Charles Michel se montre fédérateur : "Je vais être très mobilisé pour fédérer autour du projet européen. La diversité ne doit pas être une fragilité, mais une force." Le futur président du Conseil européen veillera "à ce que la commission puisse prendre en compte cet élément de diversité", assure-t-il.

Prise de fonction en décembre

En ce qui concerne une éventuelle fin de son mandat de Premier ministre en Belgique, Charles Michel rappelle que ses responsabilités à la tête du Conseil de l’Europe ne débuteront qu’en décembre prochain. "Je formule le vœu qu’un gouvernement belge soit formé dans un délai raisonnable", plaide-t-il.

Enfin, interrogé par la presse britannique sur son point de vue au sujet du Brexit, Charles Michel s’est contenté d’annoncer qu’il n’avait pas l’intention d’aborder le sujet ce mardi soir. "Nous en aurons l’occasion prochainement", a-t-il promis.

Extraits de notre JT 13h de ce mercredi 03 juillet:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK