Charles Michel "mandaté" par le kern pour aller à Marrakech ?

Charles Michel "mandaté" par le kern pour aller à Marrakech ?
Charles Michel "mandaté" par le kern pour aller à Marrakech ? - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le vendredi, c'est Conseil des ministres. Il a commencé à 10h. Le cabinet de Charles Michel a communiqué, jeudi soir, le programme du jour et il est très fourni. On y retrouve la participation de l'armée à certaines opérations de l'OTAN l'an prochain, une modernisation du code de la route, l'octroi des dotations fédérales 2018 à la police locale, des mesures crédit-temps ou encore un cumul des allocations d'interruption pour les indépendants complémentaires, entre autres. Plus d'une vingtaine de points au total. La réunion des ministres, une fois n'est pas coutume, débute par ces discussions-là. Le "kern", le comité ministériel restreint, aura lieu après le conseil des ministres classique. Avec comme élément de discussion principal, la présence de Charles Michel à Marrakech. La N-VA, plus que jamais, va afficher son refus d'un soutien gouvernemental au pacte des migrations de l'ONU. Theo Francken a encore réaffirmé l'opposition farouche de la N-VA sur Facebook.

Un mandat pour représenter le Parlement

Alors comment sortir de cette impasse, après le vote de la Chambre, hier soir, qui demande que le gouvernement soutienne le pacte de l'ONU ? A plusieurs sources, nous apprenons que la piste privilégiée serait que le "kern" octroie au Premier ministre un mandat, celui de représenter le Parlement lors de la réunion de l'ONU à Marrakech. Voici donc comment le concept de déplacement à "titre personnel" pourrait être évacué. Charles Michel représenterait la parole du Parlement à la demande du gouvernement. 

Quid alors de New York ? Chaque chose en son temps. Le gouvernement n'est pas encore sorti d'affaire. Il n'est pas encore tombé non plus.

Extrait de notre JT 13h de ce vendredi 7 décembre:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK