« Chaque ministre devrait aller passer une semaine dans un service social ! »

Cette semaine, l’émission "Démocratie en Question(s)" se penche sur les oubliés de la démocratie. Ceux dont la voix compte peu et dont le sort est souvent insuffisamment pris en compte dans toute une série de décisions.

Invitée fil-rouge de l’émission, Céline Nieuwenhuys (secrétaire générale de la fédération des services sociaux) ne mache pas ses mots : " Il y a toute une catégorie de la population – on pourrait dire " en bas de l’échelle " - dont non seulement on ne tient pas compte, mais dont on n’a pas vraiment envie de tenir compte "

Pour elle, cela vient du fait que les politiques sont en bonne partie aveugle à une réalité qui est invisible si on ne veut pas la voir.  "Quand on passe de la rue de la Loi avec son chauffeur, pour retourner habiter dans des quartiers huppés, forcément il y a des choses qu’on ne voit pas…  Souvent, les personnes les plus impactées par toute une série de mesures (en matière d’emploi, de santé, d’alimentation…) sont les plus fragiles, or on ne prend pas leur situation en référence."

 Même dans les partis de gauche, une vision paternaliste de la pauvreté 

Même chez les partis de gauches présents dans les différents gouvernements ? Pour Céline Nieuwenhuys, le problème est que "même dans les partis de gauche, on reste sur une vision souvent paternaliste de la pauvreté. Je ne sens pas toujours une volonté forte et radicale d’inverser la tendance, on est encore beaucoup dans une logique de charité, en se disant que les colis alimentaires, c’est quand même pas mal… Pourtant, il faut un changement radical de vision "

Et la secrétaire générale des service sociaux termine avec cette suggestion "j’aurais envie de proposer à chaque ministre qui entre en fonction d’aller passer une semaine dans un service social, même dans la salle d’attente à discuter avec les gens… pour sortir des discours théoriques ".

Retrouvez l’intégralité de cette rencontre dans le replay de la nouvelle saison de la série " Démocratie en Question(s) ".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK