Chambre: les ministres brouillent les pistes lors des questions orales

Les députés ont assisté à un micmac - rarement vu - ce jeudi dans la distribution des questions parlementaires au gouvernement fédéral et surtout dans l'attribution des réponses à la Chambre.

Quelques exemples: Ecolo-Groen voulait interroger le ministre de l'Emploi Kris Peeters sur la Directive "détachement des travailleurs" mais, vu son absence - il était sur la route entre Luxembourg et Bruxelles après une réunion européenne - la question a été reformulée pour cibler le ministre Willy Borsus, en charge des PME... Mais celui-ci était absent de la Chambre et c'est Koen Geens (Justice) qui a dès lors été chargé de répondre. Le même Koen Geens a lu deux réponses qui auraient dû être données par le Premier ministre Charles Michel, en déplacement au Canada.

Les Verts voulaient aussi interroger le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders sur la Turquie, mais celui-ci est à l'étranger (en Corée du Sud, puis aux États-Unis) donc Groen a proposé que le ministre Alexander De Croo présent (Coopération) réponde à sa place. Mais le gouvernement a choisi que la réponse soit lue par Daniel Bacquelaine (Pensions)...

Le sp.a voulait parler des armes nucléaires avec le ministre de la Défense Steven Vandeput mais s'est vu adresser le même Daniel Bacquelaine, "remplaçant" de son collègue des Affaires étrangères. Bref, il faut suivre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK