CETA: Le ministre-président flamand, Geert Bourgeois ne comprend pas le refus wallon

Le ministre-président flamand, Geert Bourgeois, ne comprend pas le refus wallon de signer le traité européen de libre-échange avec le Canada. Depuis le Japon, où s'achève la visite d'Etat menée par le Roi, il a mis en garde le gouvernement wallon contre l'atteinte à la réputation du pays.

"C'est incompréhensible. Nous participons à une visite d'Etat avec un volet important consacré au commerce et aux investissements. La Wallonie voyage avec nous à travers le monde pour attirer des investisseurs et promouvoir les exportations. Et puis elle refuse d'approuver un traité qui, précisément, favorisera le commerce et les exportations, et créera de nombreux emplois. De cette façon, le gouvernement wallon s'isole sur la scène européenne et internationale. L'atteinte à la réputation est énorme, certainement pour un pays qui, avec Bruxelles, se positionne comme centre diplomatique, lieu d'établissement d'entreprises multinationales et capitale de l'Europe", a déclaré M. Bourgeois.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK