Ces pays européens où le service militaire est toujours obligatoire

En Belgique, le service militaire a été supprimé en 1992. Et depuis plusieurs années, le débat sur un éventuel retour du service militaire revient fréquemment, mais jusqu’ici aucune décision politique n’a été prise en ce sens.  La grande majorité des pays européens ont, tout comme la Belgique, abandonné le service militaire obligatoire, mais il reste quelques exceptions.

 


►►► À lire aussi : Un service militaire obligatoire pour tous les jeunes Belgo-Marocains? "Ça ne sera pas le cas"


Toujours obligatoire dans huit pays de L’UE et la Suisse

Depuis les années 80-90, la plupart des pays européens ont opté pour des armées composées de professionnels volontaires abandonnant ainsi progressivement l’appel sous les drapeaux. Pourtant certains pays y restent attachés, c’est le cas notamment de la Grèce, la Finlande, la Suède, le Danemark ou encore de l’Autriche et la Suisse. Ces deux derniers pays ont même récemment confirmé la conscription obligatoire par référendum à une très large majorité.

L’Estonie et la Lituanie voisines de la Russie appliquent aussi le service militaire obligatoire.

Autre pays, plus au Nord, la Norvège. Cet état a même innové en la matière en devenant le premier pays européen à rendre obligatoire le service militaire pour les femmes.

 

La durée et les conditions (sexe, âge et examens) d’un éventuel service militaire ou civil varient d’un pays à l’autre. Les femmes peuvent aussi servir leur pays mais dans la plupart des cas, c’est uniquement sur base volontaire.

Quid pour les binationaux ou résidents à l’étranger ?

Pour les binationaux, il n’a pas de règles générales. Si vous êtes concernés par la tranche d’âge ou appelés aux tests, le mieux reste de se renseigner via les ambassades de votre pays de résidence.  Des exemptions sont possibles comme par exemple la maladie, un handicap ou des études universitaires à l’étranger. Mais une nouvelle fois, elles divergent d’un pays à l’autre.

Certains états reconnaissent la double nationalité et permettre à leurs concitoyens de prester une forme de "service militaire ou civique" dans l’autre pays. D’autres pays comme la Grèce ou la Suisse font payer une taxe militaire à ceux qui veulent éviter un service militaire obligatoire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK