Centrafrique: des soldats belges en renfort de la force française

Illustration: un C-130 belge
Illustration: un C-130 belge - © PHILIPPE MERLE

Des militaires belges sont partis au Gabon, ce samedi. Ils vont assister la force d'intervention française en Centrafrique, soutien qui sera essentiellement logistique. D'autres militaires belges pourraient suivre si l'Union européenne le décide.

Un premier C-130 est parti de Melsbroek, samedi. Il sera suivi d'un deuxième appareil avec du matériel d'entretien.

L'avion sera basé à Libreville au Gabon, pays voisin de la Centrafrique, et opérera dès mardi dans le cadre de l'opération française Sangaris pour une durée de 5 semaines.

La Belgique avait répondu favorablement en décembre dernier à une demande de la France, mais pourrait aussi participer à une mission européenne. Les 28 discuteront ce lundi de la question d'envoyer environ 600 hommes pour sécuriser l'aéroport de Bangui.

Des forces françaises et africaines interviennent déjà en Centrafrique pour tenter de rétablir l'ordre.

Le pays est plongé dans le chaos depuis le coup d'Etat de mars dernier, et des affrontements opposent régulièrement des Chrétiens à des Musulmans. La violence est telle que l'ONU disait craindre cette semaine un génocide.

Samedi encore, un convoi de civils musulmans qui voulait quitter le pays pour la Cameroun voisin a été attaqué. Bilan: 23 morts, dont trois enfants.

 

RTBF

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK